Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Des manifestants bloquent des routes à Tripoli, l'armée déployée

Des manifestants bloquent des routes à Tripoli, l'armée déployée

Des manifestants brûlant des pneus dans une rue de Tripoli, au Liban-Nord, le 1er juillet 2022. Photo ANI

Des manifestants en colère ont bloqué plusieurs routes à Tripoli, au Liban-nord, vendredi en fin de journée afin de protester contre les conditions de vie difficiles, dans un pays en plein effondrement économique depuis 2019.

Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), les contestataires ont fermé tous les accès menant à la place Al-Nour, qui était l'un des lieux phares de la contestation populaire déclenchée le 17 octobre 2019 contre la classe politique. L'armée et les forces de sécurité de sont déployées sur les lieux, ainsi que dans le périmètre du Sérail de la ville.

Tripoli, agglomération la plus pauvre du Liban, connaît souvent des manifestations contre la pauvreté. En 2020, à l'issue de plusieurs jours de contestation, des affrontements entre protestataires et forces de l'ordre avaient fait des morts et des blessés.

Les fermetures de route à Tripoli coïncident avec une forte augmentation des tarifs des télécoms, sur fond d'hyperinflation, une mesure qui vient encore accabler la population dont 80% vit déjà sous le seuil de pauvreté.


Des manifestants en colère ont bloqué plusieurs routes à Tripoli, au Liban-nord, vendredi en fin de journée afin de protester contre les conditions de vie difficiles, dans un pays en plein effondrement économique depuis 2019.Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), les contestataires ont fermé tous les accès menant à la place Al-Nour, qui était l'un des lieux phares de...