Rechercher
Rechercher

Société - Portrait

À la rencontre du plus ancien lecteur de L'Orient-Le Jour

Sérop Delifer, un siècle d’histoire(s) libanaise(s)...

À la rencontre du plus ancien lecteur de L'Orient-Le Jour

Sérop et Évelyne Delifer. Photo João Sousa

Le 8 juillet 1924, les premiers feuillets du nouveau journal L’Orient sortent tout chauds des rotatives d’une imprimerie beyrouthine. À 22 ans, Georges Naccache, son cofondateur et rédacteur en chef, mu par sa passion pour l’écriture et la langue de...

Le 8 juillet 1924, les premiers feuillets du nouveau journal L’Orient sortent tout chauds des rotatives d’une imprimerie beyrouthine. À 22 ans, Georges Naccache, son cofondateur et rédacteur en chef, mu par sa passion pour l’écriture et la langue de...

commentaires (20)

L'histoire d'une vie et d'un siècle, écrite et décrite comme un roman plus que comme un article. Bravo.

CODANI Didier

10 h 18, le 29 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (20)

  • L'histoire d'une vie et d'un siècle, écrite et décrite comme un roman plus que comme un article. Bravo.

    CODANI Didier

    10 h 18, le 29 juin 2022

  • Passionnant ! On attend le livre !

    Tabet Ama

    19 h 22, le 28 juin 2022

  • Très bel article, qui ravive nombre de souvenirs partagés lors des marches dominicales avec Serop, Evelyne et quelques autres...et il y a quelques années. Longue vie encore à toute la famille et amical souvenir. Gérard Malbosc

    MALBOSC Gerard

    18 h 16, le 28 juin 2022

  • Un gand bravo pour cet impressionnant et émouvant reportage de madame Caroline Hayek que je tiens à féliciter de tout coeur, aussi pour avoir fait revivre les moments historiques du passé. Longue vie à Sérop, Évelyne, et leur famille. Jean Fallah

    Fallah Jean

    14 h 02, le 28 juin 2022

  • Je me rappelle très bien de la librairie. J’y allais pour acheter les livres de Oui Oui, et un peu plus tard, les livres de la Comtesse de Ségur. Incroyable, plusieurs décennies plus tard, je reconnais bien Monsieur et Madame Délifer. Je me rappelle aussi d’Alain qui est passé ma Jamhour. Que de beaux souvenirs. J’en suis très ému.

    Bassoul Elie

    13 h 00, le 28 juin 2022

  • Que de dimanches pique nique passes ensemble entre nos deux familles ! Ça nous ramène à quelques années en arrière mais quelle joie de vous revoir sur ces photos ! Longue vie à Serop et Evelyne ??

    CRESSOT Paul

    18 h 18, le 27 juin 2022

  • Ttes bel article émouvant, sincère et véridique. Longue vie à ce couple authentique.

    Eid Mireille

    17 h 02, le 27 juin 2022

  • Merci Mr Delifer pour ce magnifique partage . Belle suite à vous et à Alain. Philippe Afeiche

    Afeiche Philippe

    16 h 48, le 27 juin 2022

  • Quelle belle histoire , il y a un proverbe grec qui dit la terre que tu vies est ta patrie όπου γης και πατρις en grec

    Eleni Caridopoulou

    16 h 24, le 27 juin 2022

  • TRES BEL ARTICLE QUI ILLUSTRE BIEN L'ATTACHEMENT AU LIBAN DE TOUS CEUX QUI EN ONT TROUVE REFUGE ET SONT DEVENUS PLUS PATRIOTE QUE LES LIBANAIS D'ORIGINE MERCI OLJ

    LA VERITE

    15 h 20, le 27 juin 2022

  • Mr. Delifer, votre récit est impressionnant. Je vous ai connu à la Librairie Embassy, et j'ai connu vos enfants Alain et Laurent a Champville. J'étais même à bord du dernier vol de votre fils sur la MEA. Laurent était aussi dans le cockpit. Comme le temps passe, et que de beaux souvenirs. Antoine Chamy

    Antoine Chamy

    11 h 04, le 27 juin 2022

  • "ll a connu le dollar à deux livres et demi, ..." Et alors? Pas besoin d'avoir 99 ans pour cela: je n'ai que 74 ans et je l'ai bien connu à ce prix, et même un peu moins...

    Georges MELKI

    10 h 23, le 27 juin 2022

  • Quelle belle saga mr Delifer J ai connu a. Jamhour un certain patrick Delifer qui habitait hamra. Est il de votre famille? Mme evelyne est elle une kasparian de Maraach ?

    Robert Moumdjian

    09 h 11, le 27 juin 2022

  • Impressionant ...

    Stes David

    08 h 25, le 27 juin 2022

  • Evelyn, Serop, mélange de St Exupery et de Michel Leeb, la vie-anthologie d'un couple modèle, libanais pour notre plus grand bonheur. Merci à eux d'être, merci à Caroline Hayek pour ce bel article.

    Je partage mon avis

    08 h 23, le 27 juin 2022

  • Qui ne se rappelle pas du chaleureux accueil de M. Serop et sa famille à leur librairie? Je me rappelle toujours qu'il se faisait son devoir de s'assurer d'obtenir et de mettre de côté mes revues de foot entre '80 et '85 - toujours avec le sens de l'humour, beaucoup d'amabilité et les bons souhaits. Santé et longue vie :)

    Atiyeh Steve

    06 h 11, le 27 juin 2022

  • chapeau

    vahe zeitounzian

    02 h 26, le 27 juin 2022

  • chapeau

    vahe zeitounzian

    02 h 25, le 27 juin 2022

  • Je me demande si... lors des études en france j'aurai rencontré un certain génie en mathématiques, nommé Jean-Pierre Delifer, après le frère de Serap. Un article important qui illustre superbement que des vrais héros au Liban sont parmi nous à vivre une vie dédiée, tout les jours et toutes les secondes, à leurs familles et surtout à leur Patrie.

    Wlek Sanferlou

    01 h 51, le 27 juin 2022

  • Lily Delifer a été la directrice du personne de FA Kettaneh a Beyrouth pendant plus de cinquante ans

    Kettaneh Tarek

    01 h 51, le 27 juin 2022

Retour en haut