Rechercher
Rechercher

Agenda - Environnement

Lancement de Medusa, un projet d’écotourisme méditerranéen

Lancement de Medusa, un projet d’écotourisme méditerranéen

Un parapente a survolé la réserve des cèdres de Barouk à l’occasion du lancement du projet. Photo DR

Financé par l’Union européenne, le projet Medusa, qui vise à développer et à encourager le tourisme dans le bassin méditerranéen, a été lancé lors d’une cérémonie organisée dans la forêt des cèdres de Barouk, dans le Chouf. Un parapente a survolé la forêt pour l’occasion, pour la première fois depuis la création de la réserve. Ce projet bénéficie d’un soutien partiel de la Fondation René Moawad.

L’événement a eu lieu en présence du directeur exécutif de la fondation, le député Michel Moawad, du député Mark Daou, de Dalia

Joumblatt, fille du chef du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt, du directeur de la réserve des cèdres du Chouf Nizar Hani et de plusieurs figures locales. « La protection de la nature est le meilleur investissement.

Le Chouf est devenu une destination du tourisme écologique », s’est félicité Nizar Hani. Michel Moawad a insisté pour sa part sur l’importance du projet Medusa. « Ce projet vise à relier plusieurs pays méditerranéens au niveau du tourisme. Nous pouvons, avec des moyens simples, faire la différence et développer les régions au lieu de couper des arbres », a souligné le député.


Financé par l’Union européenne, le projet Medusa, qui vise à développer et à encourager le tourisme dans le bassin méditerranéen, a été lancé lors d’une cérémonie organisée dans la forêt des cèdres de Barouk, dans le Chouf. Un parapente a survolé la forêt pour l’occasion, pour la première fois depuis la création de la réserve. Ce projet bénéficie d’un soutien...