Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Fête de la Libération

"Seule l'unité peut sauver le Liban", affirme Aoun

Le président libanais Michel Aoun. Photo Dalati et Nohra.

À l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête de la Libération du Liban-sud de l'occupation israélienne, le président Michel Aoun a affirmé que "seule l'unité peut sauver le Liban" qui est embourbé depuis trois ans dans une crise économique et financière inédite.

"À l'occasion de la libération, nous nous rappelons de la volonté de notre peuple qui a allumé le feu sous la botte de l'occupant. Seule l'unité du rang a contré l'arrogance de l'ennemi et sa machine de guerre. Seule cette unité peut aujourd'hui sauver le Liban," a affirmé le chef de l'Etat, sur son compte Twitter personnel. Un message qui fait écho aux profondes divisions au Liban face aux armes du Hezbollah, allié chiite du président Aoun et seule formation à avoir conservé son arsenal lourd après la fin de la guerre civile de 1975-1990.


L'armée israélienne s'était retirée le 24 mai 2000 de la partie du Liban-Sud qu'elle occupait encore, mais le Liban estime qu'elle doit encore se retirer des fermes de Chebaa, situées sur les pentes occidentales du mont Hermon, pris par Israël à la Syrie en juin 1967, ainsi que des hauteurs de Kfarchouba et de la partie-nord du village de Ghajar pour que la libération soit complète. En 2006, Israël et le Liban se sont affrontés lors de la guerre de juillet. Ce conflit de 33 jours avait commencé par une attaque d’envergure lancée le 12 juillet 2006 par le Hezbollah pour enlever des soldats israéliens. Plus de 1.200 Libanais ont été tués, principalement des civils. Côté israélien, les 160 morts sont en majorité des militaires. Depuis, plusieurs incidents sécuritaires et accès de tensions ont régulièrement lieu entre les deux pays, faisant parfois craindre un nouveau conflit ouvert.


À l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête de la Libération du Liban-sud de l'occupation israélienne, le président Michel Aoun a affirmé que "seule l'unité peut sauver le Liban" qui est embourbé depuis trois ans dans une crise économique et financière inédite."À l'occasion de la libération, nous nous rappelons de la volonté de notre peuple qui a allumé le feu sous la botte de...