Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Les prix de l'essence et du mazout en baisse, celui du gaz en hausse

Les prix de l'essence et du mazout en baisse, celui du gaz en hausse

Une station-service de la banlieue de Beyrouth. Photo P.H.B.

Les prix de l'essence et du mazout ont affiché une baisse mardi alors que celui du gaz a été majoré, selon le barème publié par le ministère de l'Énergie et basé sur la parité livre-dollar sur le marché parallèle et les cours mondiaux du pétrole.

Selon les nouveaux tarifs, le bidon à 95 octane se vend à 454.000 LL, son prix ayant diminué de 2.000 LL et celui à 98 octane à 463.000 LL, à la suite d'une baisse de 3.000 LL. Le prix du mazout a, lui, diminué de 8.000 LL et les 20 litres se vendent à 491.000 LL. Enfin, la bonbonne de gaz, dont le prix a augmenté de 4.000 LL, se vend à 314.000 LL.

Commentant les nouveaux prix, le porte-parole des propriétaires de stations-service, Georges Brax, a affirmé mardi que la diminution des prix est due à la baisse du prix du baril de pétrole à moins de 100 dollars sur le marché mondial en dépit de la hausse du taux de change livre/dollar sur la plateforme Sayrafa, adopté pour les importations de carburants. Selon le syndicaliste, le dollar se vendait, lors de la mise en place du nouveau barème, à 22.250 livres contre 22.200 au préalable. 

De son côté, le représentant des distributeurs de carburant, Fadi Abou Chacra, a confié mardi à l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), qu'"il n' y a pas de pénuries de carburants" et que "des navire-citernes chargés de mazout arrivent progressivement au Liban". "Le mazout et l'essence sont disponibles sur le marché local", a-t-il assuré, notant que "la crise des boulangeries n'est pas due à un manque de mazout". La majorité des boulangeries et des minoteries ont en effet suspendu leur travail depuis jeudi dernier, la Banque du Liban n'ayant toujours pas débloqué les fonds nécessaires pour importer du blé. 


Les prix de l'essence et du mazout ont affiché une baisse mardi alors que celui du gaz a été majoré, selon le barème publié par le ministère de l'Énergie et basé sur la parité livre-dollar sur le marché parallèle et les cours mondiaux du pétrole.Selon les nouveaux tarifs, le bidon à 95 octane se vend à 454.000 LL, son prix ayant diminué de 2.000 LL et celui à 98 octane à...