Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

La Cour de cassation lève l'interdiction de transferts de fonds imposée par la juge Ghada Aoun à plusieurs banques


La Cour de cassation lève l'interdiction de transferts de fonds imposée par la juge Ghada Aoun à plusieurs banques

Une passante devant le siège de la BLOM Bank. Photo M.A.

Le bureau du procureur général près de la Cour de cassation a annulé, lundi, la décision de la procureure générale près la Cour d’appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, qui avait demandé à la Direction des douanes libanaises d'interdire à plusieurs établissements bancaires de transférer des fonds en espèces vers l'étranger ou d'en recevoir, ont confirmé deux sources à L'Orient-Le Jour.

Cette décision a été prise au bénéfice de Bank Audi, BLOM Bank, Bank of Beirut, SGBL, Creditbank et Bankmed, ajoute-t-on de même source. 

Réagissant à ce nouveau rebondissement auprès de L’Orient-Le Jour, une source au sein de l’Union des déposants - l'une des organisations de défense des déposants formées après le début de la crise au Liban fin 2019 -, a jugé "ridicule" la justification donnée par la Cour de cassation qui a estimé que cette procédure lancée par la juge Aoun "va nuire à l’économie nationale", compte tenu du gouffre dans lequel le Liban se trouve déjà.

Cette mesure intervient quelques jours après que l’Association des banques du Liban (ABL) a appelé le procureur général près la Cour de cassation, Ghassan Oueidate, dans une lettre ouverte, à intervenir dans ce dossier en "arrêtant l’exécution de la décision" de la magistrate, qui se base sur une demande de l’organisation "Le peuple demande la réforme du pouvoir". Les avoirs des six banques au Liban et ceux de leurs membres de conseils d’administration avaient été gelés avant qu'il n'ait été demandé aux Douanes d'arrêter leurs opérations monétaires. 



Le bureau du procureur général près de la Cour de cassation a annulé, lundi, la décision de la procureure générale près la Cour d’appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, qui avait demandé à la Direction des douanes libanaises d'interdire à plusieurs établissements bancaires de transférer des fonds en espèces vers l'étranger ou d'en recevoir, ont confirmé deux sources à L'Orient-Le...