Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Pandémie

Plus de 10.000 cas de Covid-19 au Liban en 24h, mais la situation "ne nécessite pas un nouveau confinement"

Plus de 10.000 cas de Covid-19 au Liban en 24h, mais la situation

Le ministre libanais de la Santé, Firas Abiad, lors d'une conférence de presse, le 20 décembre 2021. Photo Dalati et Nohra

Le ministre de la Santé, Firas Abiad, a annoncé mercredi que le nombre de contaminations quotidiennes allait dépasser, pour la première fois depuis le début de la pandémie, les 10.000 cas au Liban, écartant toutefois l'éventualité d'un bouclage total du pays pour freiner la propagation du virus. 

"Le nombre de contaminations va dépasser les 10.000 aujourd'hui", a déclaré M. Abiad lors d'une conférence de presse au Grand Sérail, à l'issue d'une réunion de la commission nationale chargée du suivi de la pandémie. Il a toutefois souligné que "la situation ne nécessite pas de fermeture totale, mais nous ne pouvons pas non plus alléger les mesures restrictives" déjà en place, alors que plusieurs pays d'Europe, dont la France, ont desserré les contraintes sanitaires ces derniers jours, estimant que la menace due au variant Omicron est désormais limitée puisqu'il est moins dangereux que ses prédécesseurs. 

Au Liban, la pression sur les hôpitaux, si elle est importante, reste malgré tout stable, avec des taux d'occupation variant autour de 65 et 70 %, dans les unités Covid et les soins intensifs. Ce qui explique que, malgré le nombre record de contaminations enregistrées ces dernières semaines, les autorités ne prévoient pas de confinement général, afin d'éviter d'aggraver la crise socio-économique. La présentation d'un certificat de vaccination dans différents espaces publics fermés et lieux de travail reste toutefois requise, une mesure qui ne semble pas toujours appliquée sur le terrain.

Le ministre Abiad a par ailleurs indiqué que la Banque du Liban avait approuvé dernièrement le versement de devises pour l'importation de nombreux médicaments, ce qui allait permettre un "soulagement" à ce niveau, alors que de nombreux produits sont en rupture de stock dans les pharmacies. Mardi, M. Abiad avait déjà annoncé qu'une amélioration progressive de l'approvisionnement en médicaments se ferait sentir "dans les deux prochaines semaines". 


Le ministre de la Santé, Firas Abiad, a annoncé mercredi que le nombre de contaminations quotidiennes allait dépasser, pour la première fois depuis le début de la pandémie, les 10.000 cas au Liban, écartant toutefois l'éventualité d'un bouclage total du pays pour freiner la propagation du virus. "Le nombre de contaminations va dépasser les 10.000 aujourd'hui", a déclaré M. Abiad...