Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Yémen

Une milice soutenue par les Emirats se retire d'un secteur clé


Une milice soutenue par les Emirats se retire d'un secteur clé

Des combattants yéménites de la "Brigade des géants", composée de milices progouvernementales soutenues par les Emirats arabes unis, traversant en voiture la ville d'Ataq, à l'est d'Aden, le 28 janvier 2022. Photo Saleh Al-OBEIDI / AFP

La "Brigade des géants", composée de milices progouvernementales soutenues par les Emirats arabes unis, a annoncé vendredi se retirer d'un secteur clé du conflit au Yémen après y avoir enregistré des succès contre les rebelles houthis. Cette annonce intervient après que cette force, formée de militaires de l'ancienne armée yéménite et de volontaires, a repris aux houthis une zone au sud de la ville stratégique de Ma'rib.

"La Brigade a repositionné ses forces présentes dans la province de Chabwa (centre) après avoir libéré les districts de Bihan et de Harib des rebelles houthis", indique un communiqué transmis à l'AFP.

La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite et à laquelle participent les Emirats arabes unis intervient depuis 2015 au Yémen en soutien au gouvernement contre les houthis proches de l'Iran. Le 17 janvier, les houthis ont mené leur première attaque meurtrière sur le sol émirati, tuant trois personnes avec de drones et de missiles contre des installations à Abou Dhabi. Ils ont également tiré des missiles contre l'Arabie saoudite. L'attaque, condamnée à l'étranger, a été suivie par une série de frappes aériennes de la coalition et par des offensives au sol des forces gouvernementales yéménites.

"La Brigade des géants (...) a commencé à transférer ses troupes vers son Quartier général" sur les bords de la mer Rouge, sur la côte ouest, est-il écrit. Après avoir chassé les houthis de Chabwa et du district de Harib, au sud de Ma'rib, la Brigade des géants souhaite désormais accentuer sa pression sur Ma'rib, dernier fief du pouvoir dans le Nord et dont les rebelles tentent de s'emparer depuis des mois.

Selon l'ONU, ce conflit a fait 377.000 morts depuis 2014 et poussé une population de 30 millions d'habitants au bord d'une famine à grande échelle. 


La "Brigade des géants", composée de milices progouvernementales soutenues par les Emirats arabes unis, a annoncé vendredi se retirer d'un secteur clé du conflit au Yémen après y avoir enregistré des succès contre les rebelles houthis. Cette annonce intervient après que cette force, formée de militaires de l'ancienne armée yéménite et de volontaires, a repris aux houthis une zone au...