Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Haschich saisi au port de Beyrouth : l'armée arrête un suspect dans la banlieue-sud

Haschich saisi au port de Beyrouth : l'armée arrête un suspect dans la banlieue-sud

Douze tonnes de drogues dissimulées dans des boîtes de jus en poudre au Liban, le 27 janvier 2022. Photo tirée du compte Twitter du ministre de l'Intérieur, Bassam Maoulaoui @MawlawiBassam

Un homme accusé d'être impliqué dans une opération de narcotrafic déjouée au port de Beyrouth a été arrêté, vendredi, à Laylaki, un quartier de la banlieue-sud de Beyrouth, a annoncé l'armée libanaise. 

 Le suspect, A.R., a été appréhendé par une patrouille des services de renseignement de l'armée, a précisé la troupe dans un communiqué. Il est soupçonné d'avoir été impliqué, avec d'autres personnes, dans une opération visant à envoyer douze tonnes de haschisch qui avaient été cachées dans des boîtes de jus en poudre. Le ministre de l'Intérieur, Bassam Maoulaoui, avait annoncé que ces drogues, saisies jeudi au port de Beyrouth, étaient destinées à être acheminées, via le Soudan, vers une destination qui n'avait pas été révélée.

Les autorités s'activent dernièrement pour lutter contre les opérations de narcotrafic en provenance du Liban ou en transit sur le territoire libanais. Mardi, le ministre Maoulaoui avait déjà annoncé la saisie d'une nouvelle cargaison de comprimés de Captagon dissimulés dans des caisses de thé destinées à l'Arabie saoudite. Le Liban est régulièrement critiqué par les pays arabes et les monarchies du Golfe pour son manque de coopération dans la lutte contre le trafic de drogue. En avril 2021, Riyad avait décidé de suspendre ses importations de fruits et de légumes en provenance du Liban après une saisie de plus de cinq millions de pilules de cette drogue cachées dans des grenades, accusant Beyrouth d'inaction.


Un homme accusé d'être impliqué dans une opération de narcotrafic déjouée au port de Beyrouth a été arrêté, vendredi, à Laylaki, un quartier de la banlieue-sud de Beyrouth, a annoncé l'armée libanaise.  Le suspect, A.R., a été appréhendé par une patrouille des services de renseignement de l'armée, a précisé la troupe dans un communiqué. Il est soupçonné d'avoir...