Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Emirats arabes unis

Les drones interdits pendant un mois après une attaque des houthis

Les drones interdits pendant un mois après une attaque des houthis

Un drapeau des Emirats arabes unis. Photo d'illustration AFP

 Les Emirats arabes unis ont interdit pendant un mois l'utilisation de drones, près d'une semaine après une attaque meurtrière au drone et au missile lancée par les rebelles yéménites houthis contre des installations à Abou Dhabi.

"Le ministère de l'Intérieur suspend toutes les opérations de vol de drones et d'avions de sport pour les propriétaires, les praticiens et les amateurs de ces engins", selon un communiqué cité tard samedi soir par l'agence de presse officielle WAM. "Quiconque exercerait de telles activités pendant cette période -à partir du samedi 22 janvier et pour un mois- et ne respecte pas les directives assumera ses responsabilités légales", a-t-il dit sans mentionner l'attaque des houthis le 17 janvier qui a fait trois morts à Abou Dhabi. Le ministère a justifié cette mesure par "une utilisation abusive constatée récemment" où les utilisateurs "entrent dans des zones où ce genre d'activités est interdit". "Ceux qui ont besoin de piloter des drones pour le travail doivent demander les autorisations nécessaires", a-t-il ajouté.

Les rebelles houthis ont revendiqué le 17 janvier une attaque de drones et de missiles qui a frappé des installations pétrolières et l'aéroport d'Abou Dhabi, la capitale des Emirats. Il s'agissait de la première attaque meurtrière de houthis visant les Emirats. Les insurgés yéménites ont dans le même temps menacé de lancer de nouvelles attaques contre les Emirats et appelé les civils et les compagnies étrangères à éviter les "sites vitaux" dans ce pays.

Les Emirats font partie d'une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite qui soutient le gouvernement du Yémen contre les houthis soutenus par l'Iran. Les houthis ont mené des multiples attaques contre l'Arabie saoudite, mais l'attaque contre Abou Dhabi a été la première reconnue par les Emirats arabes unis à l'intérieur de leurs frontières.


 Les Emirats arabes unis ont interdit pendant un mois l'utilisation de drones, près d'une semaine après une attaque meurtrière au drone et au missile lancée par les rebelles yéménites houthis contre des installations à Abou Dhabi.
"Le ministère de l'Intérieur suspend toutes les opérations de vol de drones et d'avions de sport pour les propriétaires, les praticiens et les...