Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Télécoms au Liban

"La majorité des centraux d'Ogero ont été approvisionnés en mazout", annonce Kreidié

Le logo de la compagnie Ogero. Photo ANI

Le directeur général de l'opérateur public Ogero en charge des télécoms au Liban, Imad Kreidié, a annoncé mercredi que "la majorité des centraux d'Ogero ont été approvisionnés en mazout", alors que les services d'Internet et de téléphonie avaient été interrompus dans plusieurs régions depuis samedi dernier, faute de carburants.

"La majorité des centraux de l'opérateur ont été approvisionnés en mazout et le processus d'approvisionnement se poursuit dans le reste des centraux", a affirmé M. Kreidié dans un tweet. Il a remercié dans ce cadre la société Medco d’avoir "rapidement répondu aux besoins de l'opérateur". 

Depuis samedi, les services d'Internet et de téléphonie ont en effet été interrompus dans nombre de quartiers de Beyrouth, faute de carburants, au moment où le rationnement en électricité s'accentue dans un Liban en plein effondrement économique et financier. C’est le troisième district de la capitale qui a été principalement touché par la coupure de samedi, à savoir les quartiers de Beyrouth-Ouest, notamment Hamra et Ras Beyrouth, ainsi que Aïn Mreissé, Mazraa, Mousseitbé, Mina el-Hosn et Zokak el-Blatt. Des problèmes de connexion se sont également manifestés dans d’autres zones au cours de la journée de dimanche dans le Gand Beyrouth, notamment à Achrafieh et Hazmieh. Lundi, l'opérateur Ogero avait également annoncé l'arrêt de ses centraux dans le quartier de Hamra à Beyrouth, et la localité de Sofar, dans le caza de Aley, faute de mazout.


Le directeur général de l'opérateur public Ogero en charge des télécoms au Liban, Imad Kreidié, a annoncé mercredi que "la majorité des centraux d'Ogero ont été approvisionnés en mazout", alors que les services d'Internet et de téléphonie avaient été interrompus dans plusieurs régions depuis samedi dernier, faute de carburants."La majorité des centraux de l'opérateur ont été...