Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Grève des transporteurs routiers : banques, écoles et universités fermées jeudi


Grève des transporteurs routiers : banques, écoles et universités fermées jeudi

Route coupée à Saïda, au Liban-Sud, à l'aide d'une benne à ordure brûlée, le 11 janvier 2022. Photo fournie par notre correspondant Mountasser Abdallah

Les écoles, universités et banques du Liban seront fermées jeudi, à l'occasion d'une "journée de colère", organisée dans tout le pays par le syndicat des transporteurs routiers afin de dénoncer la détérioration de leurs conditions de travail dans un Liban en pleine crise.

Dans un communiqué, l'Association des banques (ABL) a annoncé en début de soirée la fermeture des établissements de crédit "afin de préserver la sécurité des employés du secteur et vu qu'ils ne pourraient pas arriver sur leur lieu de travail en raison de la grève".

De son côté, le ministre de l’Éducation Abbas Halabi a appelé les écoles privées et publiques ainsi que les universités à fermer leurs portes jeudi dans tout le pays. Plus tôt dans la journée, M. Halabi avait accordé la liberté aux établissements scolaires et universitaires de fermer leurs portes ou de dispenser des cours en présentiel en fonction de leur localisation. Mais il a changé d'avis après avoir effectué plusieurs appels téléphoniques avec des responsables de sécurité.

La grève générale des transporteurs routiers, appuyée par la Confédération générale de travailleurs au Liban, vise à mettre la pression sur le gouvernement afin d'améliorer leurs conditions de travail. La dépréciation de la monnaie nationale a en effet poussé plus de 74% de la population sous le seuil de pauvreté et considérablement amoindri son pouvoir d'achat.

Mercredi, le président du syndicat des transporteurs Bassam Tleiss, proche du pouvoir, a appelé "tous les Libanais lésés par la crise économique à prendre part à la journée de colère entre 5h et 17h". Il a également détaillé les points de rassemblement des grévistes. A Beyrouth, ce sera Dora, Barbir, Béchara el-Khoury, Galerie Semaan, Moucharrafiyé, Kafa'at, Hadath , Khaldé, Ouzaï, la Cité sportive, l'ancienne route de l'aéroport, Mazraa, et le palais de l'Unesco. Des rassemblements sont parallèlement prévus au niveau de l'autoroute d'Antélias, Nahr el-Mott et Mkallès, ainsi que dans d'autres régions, dans le Nord, le Sud et la Békaa.


Les écoles, universités et banques du Liban seront fermées jeudi, à l'occasion d'une "journée de colère", organisée dans tout le pays par le syndicat des transporteurs routiers afin de dénoncer la détérioration de leurs conditions de travail dans un Liban en pleine crise. Dans un communiqué, l'Association des banques (ABL) a annoncé en début de soirée la fermeture des...