Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Le pain en rupture de stock dans de nombreuses boulangeries

Le pain en rupture de stock dans de nombreuses boulangeries

Des employés dans une boulangerie de Beyrouth, le 20 mars 2020. Photo d'archives AFP

Le président du syndicat des boulangeries au Mont-Liban, Antoine Seif, a annoncé mardi que le pain risque de ne plus être disponible en quantités suffisantes dans la plupart des boulangeries dans le courant de la journée, en raison d'une rupture de stock du blé et de la farine dans le pays.

"Nous sommes face à une pénurie des réserves de blé dans certaines minoteries, parce que les marchandises sont toujours bloquées dans les eaux régionales", en raison de retard de paiement des importations, notamment au niveau de l'ouverture de lignes de crédit par la banque centrale, a confié M. Seif à la radio "Voix du Liban". Pour cette raison, les minoteries qui disposent encore d'assez de blé pour produire de la farine ne la distribuent qu'à petites doses, afin de rationner leurs réserves et en raison de l'augmentation de coûts de production à la suite de la dépréciation de la livre libanaise sur le marché parallèle. En conséquence ,"il n'y aura du pain que dans certaines boulangeries aujourd'hui", a souligné le syndicaliste, qui a également espéré que la tarification des paquets de pain soit revue pour refléter les coûts réels de fabrication. Il a enfin espéré que "la crise sera résolue le plus rapidement possible".

Réagissant à l'annonce faite par les boulangeries, le ministre Salam a assuré à la chaîne Al-Jadeed qu'"il n'y a pas de crise de pain ni de farine". Il a également précisé que de "nouveaux tarifs équitables qui prennent en considération le taux de change du dollar sur le marché parallèle seront publiés aujourd'hui par le ministère de l'Economie". 

De son côté, le syndicat des propriétaires et exploitants des usines de remplissage des bonbonnes de gaz domestique a réclamé la publication quotidienne des tarifs de ce produit, afin d'éviter toute perte occasionnée par les fluctuations du taux de change. "Les propriétaires d'usine accusent des pertes financières et cela ne peut plus continuer", a affirmé le président du syndicat, Antoine Yammine, qui a dénoncé des prix "fixés par le ministère selon ses propres données et non sur la base de la réalité sur le terrain". 

La veille, le président du syndicat des boulangers, Ali Ibrahim, avait mis en garde contre le retour de files d'attente devant les boulangeries. Ce dernier avait confié à la chaîne locale MTV que le ministre de l'Economie, Amine Salam, refusait jusqu'à présent de signer de nouveaux tarifs du pain, en attendant que la livre libanaise s'apprécie face au dollar. Lundi, la monnaie nationale a atteint un nouveau seuil record de dépréciation, dépassant la barre des 32.000 contre le billet vert. Le syndicaliste avait estimé que la décision du ministre était "illogique", déplorant le fait que "la farine soit en rupture de stock dans la majorité des boulangeries et des minoteries".

Les boulangeries du Liban avaient prévenu, à maintes reprises, contre les graves crises qui touchent le secteur en raison notamment de l'augmentation du prix des matières premières et des carburants, dans un contexte de hausse du dollar face à la livre libanaise et de la crise économique et financière. Pour tenter de trouver une voie médiane entre les boulangers et les citoyens, le ministère de l’Économie avait augmenté à plusieurs le prix du paquet de pain et diminué son poids réglementaire, mais cette hausse a été jugée insuffisante par les boulangers qui ont appelé l’Etat à subventionner les matières premières entrant dans la fabrication du pain. 


Le président du syndicat des boulangeries au Mont-Liban, Antoine Seif, a annoncé mardi que le pain risque de ne plus être disponible en quantités suffisantes dans la plupart des boulangeries dans le courant de la journée, en raison d'une rupture de stock du blé et de la farine dans le pays."Nous sommes face à une pénurie des réserves de blé dans certaines minoteries, parce que les...