Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Droits humains

Libération d'un militant LGBTQIA jordanien détenu à Beyrouth


Libération d'un militant LGBTQIA jordanien détenu à Beyrouth

Un militant LGBT. Photo d'illustration AFP

Un défenseur des droits humains et réfugié LGBTQIA jordanien, détenu à Beyrouth fin décembre, a été libéré. Une source d'Amnesty International a confirmé à L'Orient Today que le militant, identifié par le pseudonyme AOA pour sa sécurité, a été libéré et qu'il a pu se rendre en Australie, qui était sa destination finale.

AOA avait été arrêté le 22 décembre à Beyrouth, alors qu’il devait s’envoler deux jours plus tard pour l’Australie avec un visa humanitaire. Selon une déclaration d'Amnesty International publiée le 26 décembre, AOA "payait des frais aux autorités libanaises lorsqu'il a soudainement été placé en détention" et informé qu'une notice rouge d'Interpol avait été émise à son encontre. Amnesty a réussi à contester cette notice et à la faire annuler.

AOA avait fui sa famille maltraitante en Jordanie en 2020, partant d'abord pour la Turquie puis au Liban. Amnesty avait supposé que la famille d'AOA en Jordanie était impliquée dans sa détention et craignait un éventuel rapatriement involontaire en Jordanie. Un porte-parole du ministère jordanien des Affaires étrangères a toutefois nié le fait que l'ambassade de Jordanie à Beyrouth ait eu une quelconque implication dans sa détention, soulignant que la mission diplomatique n'a pas reçu de notification de son arrestation ni de tentative de rapatriement forcé.


Un défenseur des droits humains et réfugié LGBTQIA jordanien, détenu à Beyrouth fin décembre, a été libéré. Une source d'Amnesty International a confirmé à L'Orient Today que le militant, identifié par le pseudonyme AOA pour sa sécurité, a été libéré et qu'il a pu se rendre en Australie, qui était sa destination finale.AOA avait été arrêté le 22 décembre à Beyrouth,...