Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Plus de 400 000 familles inscrites aux programmes d'aide sociale, selon le ministère des Affaires sociales


Plus de 400 000 familles inscrites aux programmes d'aide sociale, selon le ministère des Affaires sociales

Un quartier pauvre de Tripoli, au Liban-Nord. Photo d'illustration P.H.B.

Le nombre de familles libanaises inscrites à deux programmes d'aide sociale en espèces, attendus depuis plusieurs mois, a atteint 410 000, soit 1,6 million d'individus, provenant de différentes régions du Liban, selon un communiqué publié lundi par le bureau du ministre des Affaires sociales, Hector Hajjar.

Selon les données de la plateforme IMPACT, le plus grand nombre de familles inscrites est originaire du Akkar (Liban-Nord), suivi de Baabda, puis de Tripoli (Liban-Nord), Baalbeck, Beyrouth et Zahlé et 59 % des personnes inscrites sont au chômage. Ces personnes se sont inscrites à deux programmes sur la plateforme : celui du filet de sécurité sociale d'urgence financé par la Banque mondiale et la carte d'approvisionnement élaborée par le gouvernement.

Le communiqué du ministère souligne par ailleurs que la plupart des réclamations reçues par le centre de plaintes concernant l'inscription aux programmes relèvent de problèmes techniques. Les personnes apatrides ou dépourvues  de carte d'identité ont également rencontré des difficultés pour s'inscrire et ont fait part de leurs inquiétudes, selon le communiqué. En outre, le centre a reçu des plaintes concernant des "mokhtars" - fonctionnaires locaux responsables des dossiers personnels - qui refusaient de délivrer des cartes d'identité et d'autres qui demandaient de l'argent en échange de l'aide apportée aux familles pour s'inscrire, ajoute le communiqué.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 janvier 2022 sur le site daem.impact.gov.lb. 

La plateforme d'enregistrement pour le filet de sécurité sociale d'urgence financé par la Banque mondiale et le programme de cartes de rationnement du gouvernement a été lancée début décembre, environ deux mois et demi après la date initialement prévue.


Le nombre de familles libanaises inscrites à deux programmes d'aide sociale en espèces, attendus depuis plusieurs mois, a atteint 410 000, soit 1,6 million d'individus, provenant de différentes régions du Liban, selon un communiqué publié lundi par le bureau du ministre des Affaires sociales, Hector Hajjar.Selon les données de la plateforme IMPACT, le plus grand nombre de familles...