Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Législatives au Liban

Le Futur et le PSP "prêts à s'allier" dans le Chouf et de l'Iqlim el-Kharroub

Le Futur et le PSP

Le leader druze et chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt. Photo d'archives/ AFP

Le courant du Futur de Saad Hariri et le Parti socialiste progressiste (PSP) du leader druze Walid Joumblatt ont annoncé mercredi qu'ils étaient prêts à mener bataille ensemble dans le Chouf et l'Iqlim el-Kharroub, deux régions où ils jouissent d'une importante présence populaire, lors des législatives prévues le 15 mai 2022. Une annonce qui intervient à l'heure où les rapports entre les deux partis ne sont pas au beau fixe depuis le soulèvement populaire d'octobre 2019. 

Les directoires du Futur et du PSP dans le Chouf ont tenu mercredi une réunion conjointe. Dans un communiqué publié à l'issue de la rencontre, les deux partis ont affirmé "être prêts à s'allier lors des prochaines législatives", désormais fixées au 15 mai 2022. 

En dépit des rapports en dents de scie entre son parti et celui de l'ancien Premier ministre, le chef du PSP Walid Joumblatt avait déjà déclaré, dans une interview accordée à L'OLJ en novembre dernier, que "l’alliance avec le courant du Futur et les sunnites revêt un enjeu historique et il n’est pas question de la laisser tomber". 

Les directoires haririen et joumblattiste se sont dans ce cadre félicités des "prises de position responsables" de MM. Hariri  et Joumblatt et ont rappelé leur "attachement au maintien de leur relation historique". Ils ont par ailleurs dénoncé les "rumeurs ayant circulé récemment dans un but de parasitage contre Saad Hariri". Une allusion aux informations contradictoires qi ont récemment circulé dans les médias, faisant état d'un possible boycott, par le chef du Futur, des élections législatives. Une question sur laquelle le principal intéressé ne s'est toujours pas officiellement prononcé. 


Le courant du Futur de Saad Hariri et le Parti socialiste progressiste (PSP) du leader druze Walid Joumblatt ont annoncé mercredi qu'ils étaient prêts à mener bataille ensemble dans le Chouf et l'Iqlim el-Kharroub, deux régions où ils jouissent d'une importante présence populaire, lors des législatives prévues le 15 mai 2022. Une annonce qui intervient à l'heure où les rapports entre...