Rechercher
Rechercher

Auto - Tendance

Les SUV continuent de séduire, selon un sondage

Les SUV continuent de séduire, selon un sondage

Au Salon international de l’automobile de Thaïlande, qui s’est récemment tenu à Bangkok, des hôtesses se tenant près d’un Porsche Macan, le petit SUV de la marque allemande. Jack Taylor/AFP

Les SUV (Sport Utility Vehicle, 4 x 4 de ville) séduisent les automobilistes et devraient poursuivre leur conquête du marché mondial malgré les critiques, selon un sondage international publié mardi dernier par l’Observatoire Cetelem. Ces gros véhicules de loisirs, hauts sur roues et avec de faux airs de baroudeurs, représentent désormais 45 % du marché mondial, selon le cabinet C-Ways qui a coréalisé l’étude. Ils sont de plus en plus critiqués pour leur poids et leur consommation plus élevés que les citadines ou les compactes, qui les rendent plus polluants, ainsi que pour leur encombrement et leur hauteur dangereuse pour les piétons en cas de collision.

Selon ce sondage réalisé dans 17 pays, la critique principale du SUV, soit sa pollution, « est un argument inopérant », explique Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem. En moyenne, seules 33 % des personnes interrogées dans le monde considèrent que les SUV polluent plus. Parmi les plus critiques : les Allemands (à 61 %) et les Anglais (à 55 %), suivis des Néerlandais (à 48 %) et des Français (à 47 %). Pour 43 % des personnes qui ne possèdent pas de SUV, l’achat d’un tel véhicule correspond à un effet de mode et 34 % considèrent qu’il va de pair avec une certaine volonté de se faire remarquer. Pour 41 % d’entre eux, il faudrait en limiter la vente. Du côté des conducteurs de SUV, 72 % avancent comme principale motivation à leur achat son « rapport qualité-prix ». Ils apprécient aussi l’habitacle spacieux (28 % des réponses), le sentiment de sécurité qu’il procure (26 %) et son confort (23 %).

Lancée dans les années 2000, la mode du SUV devrait se poursuivre : 29 % des automobilistes interrogés disent qu’ils choisiraient un SUV s’ils devaient acheter une voiture dans les 12 prochains mois, notamment dans des pays comme le Brésil, la Chine ou le Mexique. « Il n’y a pas de déception à l’usage, et une partie des automobilistes songe à passer au SUV », explique Flavien Neuvy. Par ailleurs, « l’électrification des SUV pourrait être de nature à contrebalancer son image négative ».

Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 11 000 internautes par Harris Interactive, du 3 au 20 septembre dernier, en Afrique du Sud, en Allemagne, en Belgique, au Brésil, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Italie, au Japon, au Mexique, en Norvège, aux Pays-Bas, en Pologne, au Portugal, au Royaume-Uni et en Turquie. Les résultats ont été redressés selon la méthode des quotas (sexe, âge).

Source : AFP


Les SUV (Sport Utility Vehicle, 4 x 4 de ville) séduisent les automobilistes et devraient poursuivre leur conquête du marché mondial malgré les critiques, selon un sondage international publié mardi dernier par l’Observatoire Cetelem. Ces gros véhicules de loisirs, hauts sur roues et avec de faux airs de baroudeurs, représentent désormais 45 % du marché mondial, selon le cabinet...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut