Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Restrictions bancaires au Liban

Sit-in de l'association "Cri des déposants" devant la Banque centrale

Sit-in de l'association

Des activistes manifestant devant la Banque du Liban à Beyrouth, le 3 décembre 2021. Photo ANI

Quelques activistes de l'association "Cri des déposants", qui se mobilise régulièrement contre les restrictions draconiennes imposées illégalement par les banques sur les retraits et transferts, ont manifesté vendredi matin devant le siège de la Banque du Liban, dans le quartier commerçant de Hamra. 

Selon des informations de l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), ce sit-in a été organisé afin de protester contre "la dernière version du projet de loi sur le contrôle des capitaux envoyé aux députés, qui contient de nombreuses dispositions portant atteinte aux déposants". 

Face aux restrictions bancaires imposées depuis le début de la crise il y a plus de deux ans, une loi de contrôle des capitaux est attendue depuis des mois. Ce texte est également l'une des principales exigences du Fonds monétaire international (FMI) dans ses négociations avec le gouvernement libanais, dans l'espoir de débloquer un plan de sauvetage financier pour le pays en difficulté. Toutefois, il n'a pas encore vu le jour et son étude est régulièrement reportée par le Parlement. Mercredi, les commissions parlementaires mixtes, qui devaient se pencher sur le sujet, ont reporté ce dossier suite à une annonce du vice-Premier ministre Saadé Chami, selon laquelle les discussions avec le FMI sur le contrôle des capitaux sont toujours en cours.



Quelques activistes de l'association "Cri des déposants", qui se mobilise régulièrement contre les restrictions draconiennes imposées illégalement par les banques sur les retraits et transferts, ont manifesté vendredi matin devant le siège de la Banque du Liban, dans le quartier commerçant de Hamra. Selon des informations de l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), ce...