Rechercher
Rechercher

Monde - Russie

Poutine, évasif sur son avenir de président en 2024, vante la « stabilité »

Le président russe Vladimir Poutine est resté évasif hier sur une éventuelle candidature à un nouveau mandat en 2024, tout en vantant la réforme constitutionnelle qui lui a donné la possibilité de se maintenir au pouvoir, au nom de la « stabilité ». « Conformément à la Constitution, j’ai le droit de me présenter pour un nouveau mandat. Je n’ai pas encore décidé si je le ferai ou non. Mais le simple fait que j’aie ce droit stabilise la situation politique intérieure », a estimé M. Poutine lors d’un forum consacré aux investissements. « Ce droit de me représenter est pour le moment suffisant. Il est trop tôt pour discuter de qui prévoit de faire quoi en 2024 », à la date de fin de son mandat actuel, a ajouté M. Poutine. Vladimir Poutine, au pouvoir depuis plus de 20 ans, maintient volontiers le flou sur ses intentions pour 2024. En octobre, il avait estimé qu’évoquer la question de sa succession était « déstabilisateur » pour la Russie. La Loi fondamentale russe a été réformée en 2020 pour permettre à M. Poutine de se maintenir au Kremlin, s’il le souhaite, jusqu’en 2036, date à laquelle il aura 83 ou 84 ans.


Le président russe Vladimir Poutine est resté évasif hier sur une éventuelle candidature à un nouveau mandat en 2024, tout en vantant la réforme constitutionnelle qui lui a donné la possibilité de se maintenir au pouvoir, au nom de la « stabilité ». « Conformément à la Constitution, j’ai le droit de me présenter pour un nouveau mandat. Je n’ai pas encore...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut