Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Covid-19

Le Premier ministre français positif, son homologue belge en quarantaine


Le Premier ministre français positif, son homologue belge en quarantaine

Le Premier ministre français Jean Castex (g) et son homologue belge Alexander De Croo, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, le 22 novembre 2021. Photo JOHN THYS / AFP

Le Premier ministre français Jean Castex a été testé positif lundi soir au Covid-19, provoquant la mise en quarantaine de son homologue belges Alexander De Croo avec quatre ministres.

Tous s'étaient retrouvés à Bruxelles dans la matinée pour une réunion sur le thème de la sécurité. Les cinq responsables belges passeront un test PCR et resteront en quarantaine jusqu'à ce que le résultat du test soit négatif, a précisé le cabinet du chef du gouvernement belge. Il s'agit des ministres Sophie Wilmès (Affaires étrangères), Ludivine Dedonder (Défense), Annelies Verlinden (Intérieur) et Vincent Van Quickenborne (Justice). Après une conférence de presse consacrée à la coordination stratégique et opérationnelle en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, MM. Castex et De Croo avaient déposé une gerbe de fleurs au pied du monument en mémoire des victimes d'attentats. Ils avaient ensuite été rejoints par les quatre ministres belges.

L'agenda de Jean Castex "sera aménagé ces prochains jours afin qu'il poursuive ses activités tout en étant à l'isolement" pendant dix jours, a indiqué à l'AFP Matignon. Le Premier ministre français souffrait lundi soir de "légers symptômes", selon son entourage, notamment une "légère toux". Il avait appris lundi après-midi que l'une de ses filles âgée de 11 ans avait été testée positive. "Il a donc immédiatement pratiqué un test PCR, qui s'avère positif", a expliqué Matignon.

Matignon a indiqué que Jean Castex n'avait pas vu le président Emmanuel Macron depuis le Conseil des ministres, mercredi matin. Le chef du gouvernement français, 56 ans, avait été vacciné au printemps, sa deuxième injection d'AstraZeneca datant du 19 juin, et était éligible à une dose de rappel le 19 décembre prochain. Il n'avait jusqu'alors jamais été testé positif, mais avait déjà été cas contact à trois reprises. Les services du Premier ministre ont assuré que M. Castex avait "toujours strictement respecté les gestes barrière", en estimant que "cela arrivait à de nombreux parents d'être contaminés par leurs enfants" mineurs de moins de 12 ans, inéligibles à la vaccination.

La semaine dernière, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait dû défendre M. Castex et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin critiqués à la suite d'une vidéo les montrant serrant des mains, sans masque, au mépris des gestes barrières. "On est tous humains", avait plaidé M. Attal, concédant qu'"il peut y avoir de temps en temps un moment d'inattention, un écart". Matignon avait précisé que les participants à la soirée lors de laquelle la vidéo avait été filmée étaient soumis à la présentation du pass sanitaire.

Avant M. Castex, le président Emmanuel Macron avait été testé positif en décembre 2020. Plusieurs ministres ont également contracté le virus, comme le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, celle de la Culture, Roselyne Bachelot.

La France connaît depuis plusieurs semaine une cinquième vague de l'épidémie. En moyenne calculée sur sept jours, le nombre de cas quotidiens a presque doublé en une semaine: il est désormais de plus de 18.000, contre 10.000 une semaine auparavant.


Le Premier ministre français Jean Castex a été testé positif lundi soir au Covid-19, provoquant la mise en quarantaine de son homologue belges Alexander De Croo avec quatre ministres.
Tous s'étaient retrouvés à Bruxelles dans la matinée pour une réunion sur le thème de la sécurité. Les cinq responsables belges passeront un test PCR et resteront en quarantaine jusqu'à ce que le...