Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Un député met en garde contre une fermeture nocturne de l'aéroport de Beyrouth, faute de contrôleurs

Un député met en garde contre une fermeture nocturne de l'aéroport de Beyrouth, faute de contrôleurs

Dans le hall des départs à l'Aéroport international de Beyrouth. Photo d'archives AFP

Le député Bilal Abdallah, membre du Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, a mis en garde vendredi contre une fermeture nocturne de l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) en raison d'un manque de contrôleurs aériens.

"Il paraît que nous nous dirigeons vers une fermeture de l'AIB de nuit, en raison d'un manque flagrant de contrôleurs aériens", a déploré M. Abdallah dans un tweet. "La confession du contrôleur aérien est peut-être plus importante que l'image touristique du pays. Les décrets de nomination (des contrôleurs) sont bloqués, tout comme (le sera) l'aéroport de nuit", a-t-il déploré, sans en dire plus, le sous-entendu étant qu'un conflit politique aurait surgi sur l'attribution de ces postes sur une base confessionnelle, entravant l'embauche de nouveaux contrôleurs. Les institutions publiques et/ou rattachées à l'Etat libanais sont sujettes à des considérations de répartition confessionnelle, qui sont compliquées par une forte dose de clientélisme.


Le député Bilal Abdallah, membre du Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, a mis en garde vendredi contre une fermeture nocturne de l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) en raison d'un manque de contrôleurs aériens."Il paraît que nous nous dirigeons vers une fermeture de l'AIB de nuit, en raison d'un manque flagrant de contrôleurs aériens", a déploré M. Abdallah dans un...