Rechercher
Rechercher

Monde - CONFLIT

Chine et Inde se reprochent l’échec de discussions sur les tensions frontalières

La Chine et l’Inde se sont reprochées hier l’échec de négociations visant à apaiser les tensions militaires le long de leur frontière disputée dans l’Himalaya. Un affrontement meurtrier s’était déroulé en juin 2020 dans la vallée de Galwan. Plus de 20 soldats indiens avaient été tués et l’armée chinoise avait fait état de quatre morts dans ses rangs. Cet incident en haute altitude, à la frontière du Tibet et de la région indienne du Ladakh, avait été le plus grave entre ces deux puissances nucléaires depuis la guerre-éclair de 1962 – qui avait vu la Chine l’emporter sur l’Inde. Face à la « bonne volonté chinoise », les militaires indiens ont eu « des exigences déraisonnables et irréalistes », a expliqué dans un communiqué Long Shaohua, un porte-parole de l’armée chinoise, sans préciser quelles étaient ces demandes. En réponse, le ministère indien de la Défense a estimé que la Chine n’était « pas disposée » pendant les négociations à discuter de « suggestions constructives » et n’avait pu fournir « aucune proposition pour l’avenir ».



La Chine et l’Inde se sont reprochées hier l’échec de négociations visant à apaiser les tensions militaires le long de leur frontière disputée dans l’Himalaya. Un affrontement meurtrier s’était déroulé en juin 2020 dans la vallée de Galwan. Plus de 20 soldats indiens avaient été tués et l’armée chinoise avait fait état de quatre morts dans ses rangs. Cet incident en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut