Rechercher
Rechercher

Monde - Dieselgate

Volkswagen mis en examen en France

Le géant de l’automobile allemand Volkswagen, par qui est venu le scandale du « dieselgate », a annoncé hier à son tour avoir été mis en examen, après Renault mardi, pour « tromperie sur les qualités substantielles d’une marchandise entraînant un danger pour la santé de l’homme ou de l’animal ». Selon une source judiciaire, Volkswagen a été placé « sous contrôle judiciaire avec obligation de déposer un cautionnement d’un montant de 12,8 millions de dollars et de constituer une sûreté sous forme de garantie bancaire pour un montant de 73,11 millions de dollars ». Le dieselgate, qui a donné lieu à des actions en justice dans de nombreux pays, a déjà coûté 36,56 milliards de dollars à Volkswagen, en grande partie aux États-Unis où le groupe allemand a plaidé coupable de fraude en 2017. Volkswagen avait reconnu à l’automne 2015 avoir équipé 11 millions de ses véhicules diesel d’un logiciel capable de dissimuler des émissions dépassant parfois jusqu’à 40 fois les normes autorisées.


Le géant de l’automobile allemand Volkswagen, par qui est venu le scandale du « dieselgate », a annoncé hier à son tour avoir été mis en examen, après Renault mardi, pour « tromperie sur les qualités substantielles d’une marchandise entraînant un danger pour la santé de l’homme ou de l’animal ». Selon une source judiciaire, Volkswagen a été placé...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut