Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Syrie

Nomination du nouveau gouverneur de la Banque centrale



Nomination du nouveau gouverneur de la Banque centrale

Des billets de livre syrienne dans un bureau de change à Azaz, le 3 février 2020. REUTERS/Khalil Ashawi//File Photo

Le président syrien Bachar el-Assad a nommé mardi un nouveau gouverneur de la Banque centrale, une semaine après avoir limogé le précédent, dans un pays en guerre et qui fait face à un effondrement économique inédit.

M. Assad "a promulgué le décret nommant Mohamed Issam Hazimeh comme gouverneur de la Banque centrale de Syrie", a rapporté la présidence syrienne dans un communiqué.

Mohamed Issam Hazimeh était depuis 2018 l'adjoint de l'ancien gouverneur Hazem Karfoul, selon le site internet d'Al-Watan, quotidien proche des autorités de Damas.

Expert en droit international privé --spécialisé dans le commerce électronique--, M. Hazimeh a notamment siégé au conseil d'administration de la Bourse de Damas, selon le journal. Il a aussi travaillé au ministère de la Justice et il dirigeait depuis 2018 l'organisation étatique chargée du commerce céréalier.

Le chef de l'Etat a limogé le 13 avril M. Karfoul, resté trois ans dans ces fonctions, période qui a coïncidé avec une grave crise économique et surtout une forte dépréciation de la livre syrienne sur le marché parallèle des changes. Al-Watan avait justifié ce limogeage par les "manquements" de l'ancien gouverneur, qui s'est avéré incapable d'adopter "les mesures techniques nécessaires pour freiner la hausse du dollar" par rapport à la livre syrienne.

Sur le marché parallèle, un dollar s'échange actuellement près de 3.000 livres après un plus bas historique à près de 4.000 livres début mars. Deux jours après le limogeage, la Banque centrale a revu à la hausse le taux de change officiel qui s'élève désormais à 2.512 livres syriennes pour un dollar (contre 1.256 livres avant cette révision), un taux plus proche du celui du marché informel.

Frappée de plein fouet par le conflit déclenché en 2011, l'économie syrienne pâtit des sanctions occidentales et des effets de la crise financière au Liban voisin, dont le système bancaire a longtemps servi de base arrière pour l'approvisionnement en dollars. Damas peine désormais à sécuriser les dollars nécessaires pour payer ses importations.

D'après l'ONU, la majorité des Syriens vit actuellement sous le seuil de pauvreté, tandis que les prix ont doublé au cours de l'année écoulée.


Le président syrien Bachar el-Assad a nommé mardi un nouveau gouverneur de la Banque centrale, une semaine après avoir limogé le précédent, dans un pays en guerre et qui fait face à un effondrement économique inédit.M. Assad "a promulgué le décret nommant Mohamed Issam Hazimeh comme gouverneur de la Banque centrale de Syrie", a rapporté la présidence syrienne dans un...