Rechercher
Rechercher

Monde - Religion

Paris ne veut pas d’un groupe proturc opposé à la charte de l’islam

L’association proturque Millî Görüs va « à l’encontre des valeurs de la République » et « n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République », a estimé hier le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal. « Ce que je considère, c’est qu’une association qui (...) se bat contre les valeurs de la République, contre l’égalité entre les femmes et les hommes, contre la dignité humaine, évidemment qu’elle n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République », a déclaré le secrétaire d’État, interrogé sur BFMTV et RMC. « Je n’annonce pas » sa dissolution, a-t-il toutefois précisé, alors qu’un projet de financement par la mairie écologiste de Strasbourg (Est) d’une mosquée de Millî Görüs crée une polémique. Plus généralement, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a prévenu hier les fédérations de mosquées n’ayant pas signé « la charte des principes de l’islam de France » que l’État multiplierait les contrôles visant leurs associations religieuses ou leurs écoles hors contrat. En janvier, deux organisations proturques, Millî Görüs et le Comité de coordination des musulmans turcs de France, ainsi que le mouvement Foi et Pratique, proche des prédicateurs rigoristes du Tabligh, ont refusé de signer la « Charte des principes de l’islam de France » qui veut contrer l’extrémisme musulman.


L’association proturque Millî Görüs va « à l’encontre des valeurs de la République » et « n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République », a estimé hier le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal. « Ce que je considère, c’est qu’une association qui (...) se bat contre les valeurs de la République, contre...

commentaires (5)

Les chiens aboient, et la caravane passe,n est ce pas,France d auj? il faut agir et chasser les mauvais, pas aboyer seulement.

Marie Claude

15 h 40, le 03 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Les chiens aboient, et la caravane passe,n est ce pas,France d auj? il faut agir et chasser les mauvais, pas aboyer seulement.

    Marie Claude

    15 h 40, le 03 avril 2021

  • c est un autre cauchemar,l islam en Europe?! L islam n a rien a faire dans l Europe chrétienne civile.et ces islam le prouvent chaque fois... pourquoi et comment sont-ils implantés ?! par les "Communistes" a l interne,frères des sionistes a l externe. ET CONTRE les Européens.TIME BOMBS.

    Marie Claude

    15 h 37, le 03 avril 2021

  • Deux poids deux mesures. Il n'a pas été de main morte en dissolvant Génération identitaire qui défendent les valeurs de la république mais il permet a ses gens la, danger publique No. 1 a se maintenir et même les financer. C'est se qui s'appelle se tirer une balle dans le pied! Typique des gauchistes d'Europe qui ont des idées suicidaires graves de conséquences pour les peuples Européens.

    Pierre Hadjigeorgiou

    15 h 37, le 02 avril 2021

  • les meandres de la politique quoi ! pt't dans la perspective de marches juteux avec l'iran ?

    gaby sioufi

    12 h 23, le 02 avril 2021

  • "une association qui (...) se bat contre les valeurs de la République, contre l’égalité entre les femmes et les hommes, contre la dignité humaine, évidemment qu’elle n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République ". Alors pourquoi notre ministre refuse-t-il de la dissoudre? Il n'a pas eu tant de délicatesse envers "Génération Identitaire: dont le seul crime avait été de montrer, dans la moindre violence, que la frontière du Sud de la France était une passoire pour les immigrants clandestins.

    Yves Prevost

    08 h 11, le 02 avril 2021

Retour en haut