Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Israël/Palestine

Vandalisme anti-arabe dans une ville israélienne

Vandalisme anti-arabe dans une ville israélienne

Des tags racistes à Jérusalem.

Des tags racistes ont été découverts sur des bâtiments de la ville arabe de Kfar Qassem en Israël, où des pneus de dizaines de voitures ont été crevés, a rapporté la police israélienne.

Des inscriptions "expulser ou tuer" ont été peintes sur des murs et sur des voitures, dont des pneus ont été crevés, a précisé la police dans un communiqué, ajoutant qu'elle enquêtait sur l'incident.

"Ce n'est pas la première fois que ces criminels viennent et détruisent des propriétés à Kfar Qassem", a déclaré à l'AFP Adel Badir, le maire de cette ville située en bordure de la Cisjordanie occupée et à une vingtaine de km à l'est de Tel-Aviv, soulignant que 35 voitures avaient été endommagées. "Il n'y a jamais d'arrestations et personne ne paie pour ces choses qui continuent dans les localités arabes", a-t-il fustigé.

Selon M. Badir, ces actes de vandalisme relèvent de la politique du "prix à payer", menée depuis des années par des extrémistes juifs contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, souvent en Cisjordanie occupée.

"J'appelle la police a répondre fermement face à ces extrémistes", a-t-il indiqué à l'AFP, estimant qu'un groupe de "terroristes" des plus "extrêmes" étaient derrière les actes de vandalisme. Un porte-parole de la police n'a pas répondu dans l'immédiat à la demande de l'AFP sur d'éventuelles arrestations.

Les Arabes israéliens, qui représentent 20% de la population israélienne, sont les descendants des Palestiniens restés sur leurs terres à la création d'Israël en 1948 et se disent victimes de discrimination.

Cet incident intervient alors que la formation d'extrême-droite "Parti sioniste religieux" a créé la surprise en remportant six sièges à la Knesset, le Parlement, à l'issue des élections du 23 mars, les quatrièmes législatives en deux ans.

Un de ses chefs de file, Itamar Ben Gvir, est un disciple du rabbin Meïr Kahane, fondateur du parti anti-arabe Kach. Cette formation avait été classée "terroriste" après l'assassinat en 1994 de 29 Palestiniens à Hébron, en Cisjordanie, par l'un de ses disciples, Baruch Goldstein.


Des tags racistes ont été découverts sur des bâtiments de la ville arabe de Kfar Qassem en Israël, où des pneus de dizaines de voitures ont été crevés, a rapporté la police israélienne. Des inscriptions "expulser ou tuer" ont été peintes sur des murs et sur des voitures, dont des pneus ont été crevés, a précisé la police dans un communiqué, ajoutant qu'elle enquêtait sur...