Rechercher
Rechercher

Territoires palestiniens occupés

Des Israéliens de retour dans une colonie de Cisjordanie évacuée en 2005

Des Israéliens de retour dans une colonie de Cisjordanie évacuée en 2005

UUne colonie juive en Cisjordanie, avec en arrière-plan le mur de séparation, au nord de Jérusalem, le 14 octobre 2020. Photo AFP / AHMAD GHARABLI

Plusieurs dizaines d'Israéliens se sont rendus sur le site d'une ancienne colonie dans le nord de la Cisjordanie occupée, évacuée en août 2005 par Israël, a indiqué mardi le député israélien de droite Ariel Kallner qui était sur place. "Je suis venu ici à Sa-Nur pour affirmer que cet endroit appartient au peuple d'Israël", a déclaré M. Kallner, élu du Likoud, le parti du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans une vidéo postée sur sa page Facebook.

La colonie de Sa-Nur, à quelques kilomètres de la ville palestinienne de Jénine, avait été évacuée en 2005 par l'armée israélienne dans le cadre du plan de retrait de la bande de Gaza et de trois autres colonies dans le nord de la Cisjordanie.

Les maisons mobiles avaient été détruites ou retirées tandis que l'immense bâtiment du site avait été épargné mais il est aujourd'hui dépourvu de portes et fenêtres. Des dizaines d'hommes, femmes et enfants se sont installés sur place dans la nuit de lundi à mardi, selon Ariel Kallner.

D'après le plan de retrait de 2005, il est pourtant interdit aux Israéliens de pénétrer dans cette zone. A l'été 2015, des dizaines de colons avaient tenté de s'y réinstaller avant d'être évacués par les autorités israéliennes au bout de deux jours. Le député Betzalel Smotrich (Yamina, droite radicale) a salué mardi sur Twitter un acte "sioniste", appelant le Premier ministre Netanyahu à autoriser la "reconstruction" de Sa-Nur.

Le bâtiment de l'ancienne colonie est un vestige de la police mandataire britannique et avait ensuite été utilisé par l'armée jordanienne, puis israélienne à partir de 1967. Le site a ensuite été transformé en colonie israélienne en 1977 et à la fin des années 1980, des artistes de l'URSS s'y étaient installés, rejoints au début des années 2000 par des juifs religieux nationalistes.

Plus de 450.000 Israéliens vivent dans des colonies, jugées illégales par le droit international, en Cisjordanie, un territoire occupé par Israël depuis 1967 et où vivent aussi environ 2,8 de Palestiniens.

La colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens a connu un vif essor ces dernières années sous l'impulsion de M. Netanyahu et depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Le président américain élu Joe Biden a déclaré que son administration rétablirait l'opposition américaine à la colonisation.


Plusieurs dizaines d'Israéliens se sont rendus sur le site d'une ancienne colonie dans le nord de la Cisjordanie occupée, évacuée en août 2005 par Israël, a indiqué mardi le député israélien de droite Ariel Kallner qui était sur place. "Je suis venu ici à Sa-Nur pour affirmer que cet endroit appartient au peuple d'Israël", a déclaré M. Kallner, élu du Likoud, le parti du...