Rechercher
Rechercher

France

Un Afghan armé d'un couteau interpellé jeudi à Lyon

Un Afghan armé d'un couteau interpellé jeudi à Lyon

Des policiers français. Photo d'archives AFP/Jean-Pierre Clatot

Un Afghan en tenue traditionnelle, armé d'un couteau et considéré comme menaçant, a été interpellé jeudi à Lyon, dans le centre-est de la France, a-t-on appris de source proche du dossier. L'homme allait passer à l'acte, a-t-on ajouté de même source, en qualifiant de "sérieux" cet incident, survenu peu après l'attaque au couteau qui a fait trois morts jeudi matin dans la basilique Notre-Dame de Nice (sud-est).

La personne interpellée "portait un couteau de 30 centimètres et semblait prête à passer à l'acte", a aussi dit à l'AFP Pierre Oliver, le maire du 2e arrondissement de Lyon. Âgé de 26 ans et de nationalité afghane, l'homme déambulait dans la rue Victor Hugo un couteau à la main quand il a été interpellé, a ajouté le parquet de Lyon. Cet homme, qui avait déjà été "signalé aux services de renseignement", selon une autre source proche du dossier, a été placé en garde à vue pour "port d'arme prohibé et menaces avec arme", a-t-on précisé au parquet. Il devait subir une expertise psychiatrique, a encore dit une source proche du dossier. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon, a précisé le parquet, en relevant que "les investigations concernant les motivations, la personnalité et le profil du mis en cause étaient en cours".

Le 24 mai 2019, un homme avait déposé un sac ou un colis explosif contenant des vis, des clous et des boulons dans une artère piétonne allant de la place Bellecour à la gare de Perrache à Lyon. L'explosion avait fait 14 blessés légers.


Un Afghan en tenue traditionnelle, armé d'un couteau et considéré comme menaçant, a été interpellé jeudi à Lyon, dans le centre-est de la France, a-t-on appris de source proche du dossier. L'homme allait passer à l'acte, a-t-on ajouté de même source, en qualifiant de "sérieux" cet incident, survenu peu après l'attaque au couteau qui a fait trois morts jeudi matin dans la...