Rechercher
Rechercher

Initiative

Art Li Beirut, ou 70 œuvres en vente online pour Revive Mar Mikhaël

Art Li Beirut, ou 70 œuvres en vente online pour Revive Mar Mikhaël

L’affiche d’Art Li Beirut. Photo DR

À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 5 novembre, les amateurs d’art au grand cœur peuvent contribuer à embellir le quartier de Mar Mikhaël, fortement endommagé par la double explosion du 4 août au port de Beyrouth, et ce à travers une vente aux enchères en ligne intitulée Art Li Beirut. « Cette vente vise à aider à insuffler la vie dans les rues et les âmes de Beyrouth en soutenant l’initiative à but non lucratif Revive Mar Mikhaël, lancée par un groupe d’entrepreneurs et d’expatriés libanais après la tragédie du 4 août », indique Lisa Bitar, jeune consultante en stratégie résidant à Londres, et qui a organisé cet événement caritatif en collaboration avec Sarah Kabbara, une amie à Beyrouth qui travaille par ailleurs avec le programme alimentaire des Nations unies. Les deux jeunes femmes se disent convaincues que « l’art va de pair avec la vie, la beauté, la complexité, l’élégance, le mystère, le dynamisme, l’énergie, la colère, l’intensité et bien d’autres états et sentiments mélangés. Cela va de pair avec nos souvenirs dans les rues de Beyrouth ; ces belles rues vibrantes et bruyantes avec les rires et les papotages dans plusieurs langues ».

Refusant le statu quo et l’abattement, elles sont déterminées « à faire renaître nos plus beaux quartiers ».

Près de 51 artistes libanais et internationaux, représentés par 70 œuvres, participent à cette vente aux enchères en ligne, dont Raouf Rifai (libanais), Anas Homsi (syrien), Ghazi Baker (libanais), Helen Zughaib (libano-américaine), Sandra Detourbet (française), Claire Wiltsher (britannique) et Ahmad Farid (égyptien).

« Nous tenons à remercier les artistes et les galeries de nous avoir donné l’occasion de soutenir la reconstruction du Beyrouth que nous aimons, tout en permettant aux potentiels acheteurs d’acquérir de belles et uniques œuvres d’art », note Lisa Bitar. « Nous tenons également à remercier tous les bénévoles, donateurs et sympathisants pour toutes leurs contributions et leur aide à reconstruire les rêves et les maisons des gens », ajoute-t-elle.

À signaler que l’initiative Revive Mar Mikhaël concentre son action sur les microentreprises et les familles les plus défavorisées touchées par l’explosion avec pour mission de « raviver les âmes et de répandre l’espoir, tout en aidant à la reconstruction ». « Une action immédiate et des résultats tangibles, loin des promesses vides et de la bureaucratie inutile, voici la devise principale de cette initiative », indique Lisa Bitar qui conclut, en citant Shakespeare : « L’objet de l’art est de donner forme à la vie. »

Détails sur la vente aux enchères Art Li Beirut

– Plate-forme : www.artscoops.com

– Date : 27 octobre 2020 au 5 novembre 2020.

– Prix : tous les prix commencent entre 20 et 30 % en dessous du prix moyen de chaque œuvre (entre 100 et 6 000 dollars).

– Participants : 50 artistes (principalement libanais, mais aussi syriens, jordaniens, américains, britanniques, français et égyptiens) et 70 œuvres d’art.

– Distribution des profits : 70 % des profits iront directement à l’initiative Revive Mar Mikhael; 30 % des profits seront reversés aux artistes (incluant les artistes et galeries qui ont été directement touchés par l’explosion).

Certains artistes ont offert leurs œuvres. Lorsque c’est le cas, cette information est signalée dans la légende.


À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 5 novembre, les amateurs d’art au grand cœur peuvent contribuer à embellir le quartier de Mar Mikhaël, fortement endommagé par la double explosion du 4 août au port de Beyrouth, et ce à travers une vente aux enchères en ligne intitulée Art Li Beirut. « Cette vente vise à aider à insuffler la vie dans les rues et les âmes de...

commentaires (0)

Commentaires (0)