Rechercher
Rechercher

Port de Beyrouth

Décès d'une nouvelle victime, plus de deux mois après l'explosion


Décès d'une nouvelle victime, plus de deux mois après l'explosion

Dima Abdel Samad. Photo prise des réseaux sociaux.

La double explosion dévastatrice du port de Beyrouth a fait une nouvelle victime lundi, plus de deux mois après le drame. Dima Abdel Samad est décédée après plusieurs semaines dans le coma, rapportent plusieurs médias locaux, ainsi que des proches sur les réseaux sociaux. Ce décès porte à 204 le nombre de victimes des explosions du 4 août, selon un bilan encore provisoire.

La ministre démissionnaire de l'information, Manal Abdel Samad, fait partie des personnes qui ont annoncé ce décès sur les réseaux sociaux. "Es-tu un martyr ou une victime de la corruption et de la négligence ? Dans les deux cas, le résultat est le même: l'absence de ton sourire qui n'a jamais quitté ton visage", a-t-elle écrit, saluant la mémoire d'une parente et une amie à elle. "Nous n'accepterons pas que ce crime reste impuni", a-t-elle ajouté.


La tragédie du port de Beyrouth, provoquée par l'explosion d'un énorme stock de nitrate d'ammonium entreposé sans précaution pendant des années, a fait plus de 6.500 blessés et dévasté plusieurs quartiers de la capitale. Les autorités ont rejeté les appels à une enquête internationale, mais plus de deux mois après l'explosion l'investigation locale n'a toujours pas abouti et aucun résultat n'a été rendu public.


La double explosion dévastatrice du port de Beyrouth a fait une nouvelle victime lundi, plus de deux mois après le drame. Dima Abdel Samad est décédée après plusieurs semaines dans le coma, rapportent plusieurs médias locaux, ainsi que des proches sur les réseaux sociaux. Ce décès porte à 204 le nombre de victimes...