Rechercher
Rechercher

Hommage

Rizcallah Khayat, le compagnon de route sensible aux richesses de la nature

C’est difficile d’évoquer la vie d’un être cher en quelques lignes …

Pour nous, ses amis et compagnons de route, Rizcallah avec ses 84 ans gardait un cœur d’enfant ! Lors de notre première rencontre dans les années 1970 en présence de Lionel Ghorra (1) et quelques années plus tard avec Victor Somma (2), il nous avait parlé de son projet du Club des vieux sentiers (CVS) avec beaucoup d’enthousiasme et un brin de philosophie…

« L’avenir ne se prévoit pas, rappelait-il, il se prépare ! »

Cette phrase du philosophe Blondel nous avait marqués, et, au fil des jours, nous avait montré que la vision de Rizcallah au sujet de la nature au Liban traduisait une philosophie et une sagesse bien profondes.

Notre première sortie avec le CVS date du mois de décembre 1973 à Janneh dans la région de Nahr Ibrahim. C’était le déclenchement d’une grande aventure qui dure jusqu’à aujourd’hui. Nous étions juste six, les trois membres fondateurs : Rizcallah Khayat, Antoine Allam, Élie Khayat, et trois nouvelles adhérantes (3), Greta, Sylvie et moi-même.

Quarante-sept ans partageant nos dimanches, allant du Akkar au nord du Liban, à Ebel es-Saqui, au Sud-Liban et même en Syrie à Kassab, à la frontière turque.

Quarante-sept ans de vie mouvementée, maintenant le rythme de nos randonnées malgré les années de guerre de 1975 à 1990. Un vrai challenge pour ce premier club de randonnée au Liban, découvrant et balisant de nouveaux sentiers loin des régions marquées par des combats et des conflits.

Rizcallah disait : « Vous vous retrouvez à douze, six, deux ou trois, n’arrêtez jamais de marcher », rigolant autour de la publicité de Johnny Walker « Keep Walking » !

Lui, il était toujours au rendez-vous du dimanche, à l’intersection du Musée, ou au rond-point de Achkout, parfois à l’entrée de Chekka, souvent à la porte de l’hôtel Cortina aux cèdres de Bécharré.

Dans les années 1990 à 2000, le CVS grandit, évolue, change de climat. Désormais, nos randonnées à travers le Liban se font à 20, 50, voire 80 et 120 participants. Certains marcheurs du CVS vont lancer leurs propres sociétés, prônant la marche loin de l’esprit non commercial du CVS.

Rizcallah était toujours présent, disponible pour toute forme de conseil, juridique ou autre, concernant ce fameux « Esprit du club » et qui faisait du CVS un club unique, singulier, à caractère francophone, auprès duquel tous les marcheurs allant ailleurs y revenaient en disant : « Mais vous êtes différents ! »

Rizcallah, l’ami et le compagnon de route, était sensible à toutes les richesses de la nature, souriant devant une fleur sauvage, admirant le travail d’une ruche d’abeilles, méditant devant un coucher de soleil, souhaitant le silence afin d’entendre le chant d’un rossignol !

Rizcallah avait aussi ses propres valeurs. Ces dernières étaient centrées sur l’amitié, la solidarité et l’ouverture sur autrui… Pour lui, l’allégeance au Liban traduisait sa foi dans la diversité plurielle du Liban lui-même.

On gardera de Rizcallah le souvenir d’un être original, sympathique, souriant, aimant la vie, rigolant de ses propres anecdotes.

On gardera de Rizcallah le souvenir d’un ami sincère qui nous a laissé une œuvre, une école, une mission, le CVS que nous devons respecter et faire évoluer dans le sens de son fondateur, où l’amitié, la solidarité et la discipline peuvent et doivent se côtoyer.

Pour le comité du CVS May HAZAZ

1 – Ancien directeur du BTJ (Bureau du tourisme pour la jeunesse) au Conseil national du tourisme (CNT).

2- Fondateur du LAPP (Liban à Petits Pas).

3- Greta Naltchayan, art designer

Sylvie Sfeir, avocate.

May Hazaz, professeure à l’USJ – ELFS.


C’est difficile d’évoquer la vie d’un être cher en quelques lignes …

Pour nous, ses amis et compagnons de route, Rizcallah avec ses 84 ans gardait un cœur d’enfant ! Lors de notre première rencontre dans les années 1970 en présence de Lionel Ghorra (1) et quelques années plus tard avec Victor Somma (2), il nous avait parlé de son projet du Club des vieux sentiers (CVS)...