Rechercher
Rechercher

Politique - Partis

Les FL démentent des propos attribués à Joumblatt sur leur armement présumé

Deux articles de presse attribuant au chef des Forces libanaises, Samir Geagea, des propos qu’il aurait tenus devant le leader druze, Walid Joumblatt, selon lesquels il disposerait de 15 000 combattants prêts à faire face au Hezbollah, ont fait le tour des réseaux sociaux et déclenché de violentes attaques contre M. Geagea.

Le bureau de presse de ce dernier n’a pas tardé à réagir pour démentir ce que le quotidien al-Akhbar et le site d’information 180.post.com ont publié et annoncé des poursuites en diffamation contre les deux médias qui se sont appuyés dans leurs allégations sur des propos attribués à Walid Joumblatt. Ce dernier a aussi publié un démenti sur son compte Twitter. « Mes propos étaient clairs hier (lundi) durant l’interview sur la chaîne al-Jadeed, au sujet de ma rencontre avec le chef des FL. Nos avis divergeaient, certes, mais il n’a à aucun moment abordé la question des armes », a-t-il écrit.

Dans sa réponse aux deux articles, le bureau de presse des FL a fait état d’une tentative « mesquine de diabolisation des Forces libanaises à travers des rumeurs infondées », rappelant « leur militantisme pour préserver la paix civile » et dénonçant « une tentative désespérée de porter un coup à la réconciliation de la Montagne et aux relations entre les Forces libanaises et le PSP ». Durant son interview sur al-Jadeed, Walid Joumblatt a affirmé expressément que M. Geagea n’a pas parlé d’armes mais s’est présenté comme un homme fort et candidat à la présidentielle et lorsque la même question lui a été de nouveau posée, il a répondu : « Il se considère fort, en tant que parti politique, à cause des faux pas des aounistes et de leur chef, Gebran Bassil », selon le communiqué des FL.


Deux articles de presse attribuant au chef des Forces libanaises, Samir Geagea, des propos qu’il aurait tenus devant le leader druze, Walid Joumblatt, selon lesquels il disposerait de 15 000 combattants prêts à faire face au Hezbollah, ont fait le tour des réseaux sociaux et déclenché de violentes attaques contre M. Geagea.Le bureau de presse de ce dernier n’a pas tardé à réagir...

commentaires (1)

Je l’ai écrit plusieurs fois: Au Liban on a des guignols et non des hommes politiques

mokpo

07 h 53, le 14 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Je l’ai écrit plusieurs fois: Au Liban on a des guignols et non des hommes politiques

    mokpo

    07 h 53, le 14 octobre 2020

Retour en haut