Rechercher
Rechercher

Contestation

L'audition des activistes Alexandre Paulikevitch et Dany Mourtada reportée

L'audition des activistes Alexandre Paulikevitch et Dany Mourtada reportée

La façade du tribunal militaire, à Beyrouth. Photo d'illustration Ani

Deux des trois activistes antipouvoir, Alexandre Paulikevitch et Dany Mourtada, ayant pris part au mouvement de contestation populaire lancé le 17 octobre, ont annoncé jeudi sur leurs réseaux sociaux que leur audition devant le tribunal militaire prévue aujourd'hui a été reportée.

Selon plusieurs voix, ces convocations entrent dans le cadre de la répression de la liberté d’expression dans le pays, pointée du doigt par plusieurs associations locales et organismes internationaux. D’autres auditions sont programmées pour les mois à venir, révèle Amnesty International.

"Sous la pression, l'audition a été ajournée", a écrit dans la matinée Alexandre Paulikevitch sur sa page Facebook. "Ils se prépareront à nous recevoir lorsqu'ils sécuriseront les périmètres de la caserne. Cela fait du bien de savoir qu'ils nous craignent", a-t-il ajouté.

De son côté, Dany Mourtada, militant du Parti communiste libanais, a également annoncé sur sa page Facebook que son interrogatoire avait été reporté "à une date qui n'a pas encore été fixée", remerciant tous ceux qui se sont mobilisés contre la tenue de son audition.


Dans un deuxième message, il a affirmé que son interrogatoire avait été reporté en raison de "la peur du système corrompu".

Dans la matinée, la ministre de la Justice sortante Marie-Claude Najm s'était dite en faveur d'une limitation du rôle du tribunal militaire.


Deux des trois activistes antipouvoir, Alexandre Paulikevitch et Dany Mourtada, ayant pris part au mouvement de contestation populaire lancé le 17 octobre, ont annoncé jeudi sur leurs réseaux sociaux que leur audition devant le tribunal...