Rechercher
Rechercher

Tensions

Manœuvres chinoises près de Taïwan à l’arrivée d’un représentant américain

Taïwan a mobilisé hier plusieurs avions de combat, réagissant aux exercices conduits plus tôt par l’armée de l’air chinoise à proximité de l’État insulaire qui reçoit un représentant de la présidence américaine. Selon les autorités de Taipei, 18 appareils chinois ont participé à ces exercices, dont deux bombardiers, survolant le détroit de Taïwan et entrant dans sa zone d’identification de défense aérienne (ADIZ). L’Armée populaire de libération chinoise avait déjà procédé à des manœuvres aériennes et navales la semaine dernière aux abords de l’île, dont le rapprochement avec les États-Unis inquiète Pékin. « Il s’agit d’une initiative raisonnable et nécessaire dans la situation actuelle du détroit de Taïwan pour défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale », a déclaré un porte-parole du ministère chinois de la Défense, sans préciser la nature de ces exercices. Keith Krach, secrétaire américain aux Affaires économiques, a entamé hier sa première journée de consultations à Taïwan de manière discrète. Aucun événement médiatique n’est à l’ordre du jour. C’est la première fois en quarante ans qu’un dirigeant américain de rang aussi élevé se rend sur l’île où il sera reçu par la présidente Tsai Ing-wen.



Taïwan a mobilisé hier plusieurs avions de combat, réagissant aux exercices conduits plus tôt par l’armée de l’air chinoise à proximité de l’État insulaire qui reçoit un représentant de la présidence américaine. Selon les autorités de Taipei, 18 appareils chinois ont participé à ces exercices, dont deux bombardiers, survolant le détroit de Taïwan et entrant dans sa zone...

commentaires (0)

Commentaires (0)