Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le patriarche Yazigi en visite de solidarité à Beyrouth

Le patriarche Yazigi en visite de solidarité à Beyrouth

Le patriarche grec-orthodoxe d'Antioche, Youhanna X Yazigi. Photo ANI

Le patriarche grec-orthodoxe d'Antioche, Youhanna X Yazigi, s'est rendu vendredi à Beyrouth, où il a rencontré le métropolite de la capitale, Mgr Élias Audi, et effectué une tournée à l'hôpital Saint-Georges des grecs-orthodoxes, en signe de solidarité après les explosions meurtrières du 4 août, qui ont dévasté la ville.  En compagnie du métropolite Élias Audi et d’un groupe de prêtres de l’archevêché, il a effectué une tournée à l'hôpital Saint-Georges des grecs-orthodoxes et au Collège de l’Annonciation. Les deux bâtiments ont fortement été abîmés par l’explosion de mardi.

"Beyrouth est dans le cœur de tout le monde", a affirmé Mgr Yazigi après un entretien avec le métropolite. Il a indiqué avoir reçu, au cours des derniers jours, une série d'appels de toutes les Églises orthodoxes du monde, qui ont exprimé leur soutien au Liban. "Nous avons également été contactés par des responsables grecs et russes, qui ont évoqué l'envoi de dons", a ajouté le patriarche. Beyrouth est "un symbole", a-t-il déclaré. 

NN.SS. Yazigi et Audi se sont rendus après leur réunion à l'hôpital Saint-Georges, dans le quartier d'Achrafieh, qui a été fortement endommagé par la déflagration. 

Le patriarche s'est également entretenu avec l'archevêque maronite de Beyrouth, Mgr Boulos Abdel Sater, qui a appelé à faire la lumière sur la cause des explosions. "Une telle étendue de dégâts est inacceptable", a affirmé Mgr Abdel Sater, qui a exhorté les autorités à garantir que les responsables seront traduits en justice "sinon tous les Libanais risquent de quitter le pays".

La double explosion dans le port de Beyrouth a fait près de 150 morts, plus de 5.000 blessés et laissé 300.000 personnes sans abri. Selon l'explication officielle des autorités, l'explosion était due 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées depuis six ans dans un entrepôt "sans mesures de précaution", de l'aveu même du Premier ministre Hassane Diab.


Le patriarche grec-orthodoxe d'Antioche, Youhanna X Yazigi, s'est rendu vendredi à Beyrouth, où il a rencontré le métropolite de la capitale, Mgr Élias Audi, et effectué une tournée à l'hôpital Saint-Georges des grecs-orthodoxes, en signe de solidarité après les explosions meurtrières du 4 août, qui ont dévasté la ville.  En compagnie du métropolite Élias Audi et d’un...