Rechercher
Rechercher

Liban

La décharge de Costa Brava rouverte pour dix jours

La décharge de Costa Brava rouverte pour dix jours

La décharge de Costa Brava. Photo d'archives Nasser Trabulsi

La décharge du Costa Brava, au sud de Beyrouth, accueillera à nouveau les déchets des régions du Chouf, de Aley, d'une partie du caza de Baabda et de la capitale, pendant dix jours, le temps que le gouvernement de Hassane Diab trouve une solution alternative avant sa fermeture définitive. 

Cette réouverture a été acceptée par les municipalités de la banlieue sur de Beyrouth et de Choueifate (la localité où est située la décharge), à la demande de l'exécutif, ont annoncé les autorités municipales de Choueifate dans un communiqué. Cette décision a été prise "pour donner l'opportunité au gouvernement de trouver rapidement des solutions avant que le problème ne s'aggrave". 

Dimanche matin, la décharge de Costa Brava avait annoncé qu'elle refuserait désormais les déchets à l'exception de ceux de la banlieue sud et de Choueifate, la fédération des municipalités du sud de Beyrouth justifiant sa décision par le fait que le site pourrait atteindre ses limites dans un peu plus d’un an si le volume des déchets reste aussi important et que des solutions alternatives ne sont pas proposées. Cette annonce fait craindre d'une nouvelle et énième crise des déchets. 

Le dossier du traitement des ordures ménagères divise la classe politique libanaise et les militants écologistes depuis plusieurs années. En août 2019, la construction de trois incinérateurs, dont un à Beyrouth, avait été approuvée en Conseil des ministres, mais cette solution continue d’être rejetée par une grande partie de la société civile qui l’estime nuisible pour l’environnement. Aucun incinérateur n’a été construit pour le moment, mais, en l’absence de solutions à long terme, les décharges construites à même la mer sont continuellement élargies ou exploitées en hauteur, comme cela a été le cas avec celle de Costa Brava, mais aussi avec celle de Bourj Hammoud-Jdeidé.




La décharge du Costa Brava, au sud de Beyrouth, accueillera à nouveau les déchets des régions du Chouf, de Aley, d'une partie du caza de Baabda et de la capitale, pendant dix jours, le temps que le gouvernement de Hassane Diab trouve une solution alternative avant sa fermeture définitive. 

Cette réouverture a été acceptée par les municipalités de la banlieue sur de...