Rechercher
Rechercher

Egypte

Trois ans de prison pour une autre influenceuse sur TikTok

Trois ans de prison pour une autre influenceuse sur TikTok

Photo d'illustration AFP/Olivier DOULIERY

Une influenceuse égyptienne a été condamnée mercredi à trois ans de prison pour "incitation à la débauche" après la publication de vidéos sur le réseau de partage de vidéos TikTok, la sixième condamnation de ce type en une semaine, a indiqué une source judiciaire.

Manar Samy a été arrêtée courant juillet notamment pour "immoralité et incitation à la débauche" via ses vidéos en ligne, selon un communiqué du parquet. La jeune femme y apparaît dansant et chantant en playback des chansons à succès, "contraires aux bonnes mœurs" et "à des fins de prostitution", selon l'accusation. Elle peut faire appel du jugement qui, en outre, "porte sur le versement d'une amende de 300.000 livres égyptiennes (16.000 euros)", a indiqué la même source ajoutant qu'elle pouvait être libérée contre une caution de 20.000 livres égyptiennes.

Le jugement intervient quelques jours seulement après la condamnation par un autre tribunal de cinq Egyptiennes à deux ans de prison pour atteinte aux bonnes mœurs pour des contenus partagés sur TikTok. Ces Egyptiennes avaient également publié des vidéos sur TikTok, jugées immorales par les autorités du pays conservateur. Une dizaine d'influenceuses ont été prises pour cibles ces derniers mois en Egypte, où le taux de pénétration d'internet est de plus de 40% parmi les 100 millions d'habitants. L'une des condamnée a plus de 3 millions d'abonnés sur TikTok et une autre 1,3 million.

L'Egypte a imposé ces dernières années un contrôle strict sur internet par le biais de lois permettant aux autorités de bloquer les sites internet considérés comme une menace pour la sécurité nationale et de surveiller les comptes personnels des réseaux sociaux avec plus de 5.000 abonnés.


Une influenceuse égyptienne a été condamnée mercredi à trois ans de prison pour "incitation à la débauche" après la publication de vidéos sur le réseau de partage de vidéos TikTok, la sixième condamnation de ce type en une semaine, a indiqué une source judiciaire.

Manar Samy a été arrêtée courant juillet notamment pour "immoralité et incitation à la débauche" via...