Rechercher
Rechercher

Formule 1

Deux nouveaux GP confirmés en septembre

Deux nouveaux GP confirmés en septembre

Hier sur le Red Bull Ring de Spielberg, en Autriche, le pilote mexicain Sergio Pérez (Racing Point n° 11) a réalisé le meilleur temps de la première séance d’essais libres du GP de F1 de Styrie, en 1 min 4 sec 867/1000es. Joe Klamar/Pool/AFP

Deux nouveaux Grands Prix, au Mugello – le circuit de Ferrari en Italie – le 13 septembre et à Sotchi (Russie) le 27 septembre, ont été confirmés hier au calendrier de la saison 2020 de F1 par le promoteur du championnat du monde, Formula One. « Cela porte à dix le nombre de courses confirmées et d’autres seront annoncées dans les semaines à venir », précise la F1 dans un communiqué. « Comme indiqué précédemment, nous prévoyons que la saison 2020 comptera entre 15 et 18 courses », contre 22 initialement, d’ici au GP de clôture à Abou Dhabi à la mi-décembre. « Nous avons de plus en plus confiance en notre projet de courir jusqu’à la fin de l’année 2020 », en se déplaçant en Asie (Chine, Vietnam) et aux Amériques (Canada, États-Unis, Mexique, Brésil) puis au Moyen-Orient (Bahreïn, Abou Dhabi), précise le PDG de la F1, Chase Carey.

Si le GP de Russie à Sotchi était déjà prévu à cette date avant la pandémie de coronavirus, qui a contraint à remanier tout le calendrier, le Grand Prix de Toscane fait son entrée au championnat du monde de F1, qui n’a jamais couru au Mugello, à 35 km de Florence. Le circuit, qui accueille notamment une manche du championnat du monde de MotoGP, appartient à Ferrari, qui y célébrera la 1 000e course de son histoire dans la catégorie reine du sport automobile. Plusieurs autres circuits européens (Imola en Italie, Portimao au Portugal, Hockenheim en Allemagne) négocient, eux, pour entrer au calendrier.

La manche inaugurale de la saison 2020 de F1 s’est tenue, avec plus de trois mois de retard, en Autriche la semaine dernière. Une seconde épreuve est programmée ce week-end sur le même circuit, le Red Bull Ring de Spielberg, avant la Hongrie (Hungaroring), la Grande-Bretagne (circuit de Silverstone) par deux fois, l’Espagne (circuit de Barcelone-Catalogne), la Belgique (circuit de Spa-Francorchamps) et l’Italie (Autodrome de Monza) d’ici au 6 septembre. Plusieurs autres épreuves ont été annulées en raison de la pandémie (Monaco, France, Pays-Bas, Azerbaïdjan, Japon et Singapour).

Concernant la seconde manche en Autriche demain dimanche, baptisée GP de Styrie, le pilote mexicain Sergio Pérez (Racing Point) a réalisé hier le meilleur temps de la première séance d’essais libres. Son chrono de 1 min 4 sec 867/1000es et celui du pilote néerlandais Max Verstappen (Red Bull), qui le talonne à 96/1000es, sont toutefois à pondérer par rapport à ceux des Mercedes du pilote finlandais Valtteri Bottas, à 222/1000es et du sextuple champion du monde britannique Lewis Hamilton, à 253/1000es. Ces deux derniers ont en effet signé leurs temps chaussés de pneus medium, moins rapides que les pneus tendres de Pérez, Verstappen ou encore du 5e à 529/1000es, le pilote canadien Lance Stroll (Racing Point). La première Ferrari, celle du pilote allemand Sebastian Vettel, est 10e à 903/1000es. Celle du pilote monégasque Charles Leclerc est 12e à 970/1000es.

Source : AFP


Deux nouveaux Grands Prix, au Mugello – le circuit de Ferrari en Italie – le 13 septembre et à Sotchi (Russie) le 27 septembre, ont été confirmés hier au calendrier de la saison 2020 de F1 par le promoteur du championnat du monde, Formula One. « Cela porte à dix le nombre de courses confirmées et d’autres seront annoncées dans les semaines à venir », précise la F1...

commentaires (0)

Commentaires (0)