Sahel

La France et ses alliés ont "inversé le rapport de force" contre les jihadistes



Le président français Emmanuel Macron à Nouakchott, le 30 juin 2020. AFP / Carmen Abd Ali

 Le président français Emmanuel Macron a assuré mardi à Nouakchott que la France et ses alliés au Sahel avaient réussi à inverser "le rapport de force" contre les groupes jihadistes au cours des six derniers mois dans une zone cruciale entre Mali, Burkina et Niger.

M. Macron, s'exprimant devant la presse à l'issue d'un sommet avec les chefs d'Etat de cinq pays du Sahel, a affirmé que "la victoire (était) possible" au Sahel. "Nous sommes en train d'en retrouver le chemin grâce aux efforts qui ont été faits ces six derniers mois", a-t-il dit, en faisant état de "résultats spectaculaires" contre les jihadistes.

Dans la région dite des trois frontières (Mali, Burkina Faso, Niger) où la France et ses alliés ont concentré leur action contre les groupes affiliés à l'organisation Etat islamique, "des zones ont été reprises aux groupes terroristes, les armées se redéploient, le rapport de force a été inversé", a-t-il dit. "Cette dynamique, nous devons maintenant la conforter et l'amplifier (...) le terrain que nous avons repris ne sera pas cédé", a-t-il dit.


 Le président français Emmanuel Macron a assuré mardi à Nouakchott que la France et ses alliés au Sahel avaient réussi à inverser "le rapport de force" contre les groupes jihadistes au cours des six derniers mois dans une zone cruciale entre Mali, Burkina et Niger.

M. Macron, s'exprimant devant la presse à l'issue d'un sommet avec les chefs...