La lettre aux abonnés

Une semaine au Liban

Chère abonnée, cher abonné,Quelle riche semaine encore que celle que nous avons vécue ! D’entrée de jeu, la barre avait été placée haut, très haut, par le chef de la diplomatie syrienne, Walid Moallem, avec une offre de coopération syro-libanaise...
Chère abonnée, cher abonné,Quelle riche semaine encore que celle que nous avons vécue ! D’entrée de jeu, la barre avait été placée haut, très haut, par le chef de la diplomatie syrienne, Walid Moallem, avec une offre de coopération syro-libanaise...

commentaires (1)

par l’association des banques, de restrictions bancaires drastiques (et passablement illégales), POURQUOI "PASSABLEMENT "" COMPLETEMENT ILLEGALES ET DANS TOUT PAYS RESPECTABLE , LA BANQUE QUI NE PEUT PAS HONOIRER SES ENGAGEMENTS VIS A VIS DE SES CLIENTS EST MISE EN FAILLITE DANS L'HEURE MEME QUELQUE SOIT SA "GRANDEUR" la réunion du dialogue à Baabda que s’est achevée cette semaine. En fait de dialogue, il s’est agi d’un soliloque qui a accouché d’une flopée de lignes rouges. IL FALLAIT MENTIONNE QUE LE SEUL VRAI LEADER LIBANAIS DANS CETTE FLOPPEE DE PRESENTS ETAIT L'EX PRESIDENT SLEIMAN QUI A DIT LEURS 4 VERITES A TOUS LES PRESENTS QUI ONT MONTRE LEURS VRAIS VISAGES

LA VERITE

17 h 40, le 29 juin 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • par l’association des banques, de restrictions bancaires drastiques (et passablement illégales), POURQUOI "PASSABLEMENT "" COMPLETEMENT ILLEGALES ET DANS TOUT PAYS RESPECTABLE , LA BANQUE QUI NE PEUT PAS HONOIRER SES ENGAGEMENTS VIS A VIS DE SES CLIENTS EST MISE EN FAILLITE DANS L'HEURE MEME QUELQUE SOIT SA "GRANDEUR" la réunion du dialogue à Baabda que s’est achevée cette semaine. En fait de dialogue, il s’est agi d’un soliloque qui a accouché d’une flopée de lignes rouges. IL FALLAIT MENTIONNE QUE LE SEUL VRAI LEADER LIBANAIS DANS CETTE FLOPPEE DE PRESENTS ETAIT L'EX PRESIDENT SLEIMAN QUI A DIT LEURS 4 VERITES A TOUS LES PRESENTS QUI ONT MONTRE LEURS VRAIS VISAGES

    LA VERITE

    17 h 40, le 29 juin 2020