Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Trois Libanais membres de l'EI arrêtés par la SG

Trois Libanais membres de l'EI arrêtés par la SG

Photo d'archives AFP

Trois Libanais, accusés d'être affiliés au groupe terroriste Etat islamique et d'avoir planifié des attaques contre les forces de l'ordre libanaises, ont été arrêtés par la Sûreté générale (SG). 

Ces trois hommes, âgés entre 20 et 24 ans, faisaient partie, selon un communiqué publié jeudi par la SG, d'une cellule dormante. Au cours de l'enquête, ils ont avoué avoir recruté d'autres membres potentiels pour l'EI via les réseaux sociaux, avoir suivi une formation afin de perpétrer des actes terroristes et avoir planifié de tuer des militaires.

Dans l'après-midi, l'armée a de son côté annoncé avoir appréhendé à Ersal un homme accusé d'être à la tête d'un groupe proche de l'EI et d'avoir participé aux combats contre la troupe dans cette localité. Des explosifs et armes lourdes ont été retrouvées par les services de renseignement de l'armée, dans un tunnel situé sous la maison de cet individu.

En août 2017, les jihadistes de l'EI, principalement présents dans les jurds (arrière-pays) de Qaa et Ras Baalbeck, près de la frontière syrienne, avaient été évacués vers la Syrie, qui avait clôturé plusieurs jours de combat avec l'armée libanaise et le Hezbollah. Depuis, les forces de sécurité annoncent régulièrement avoir démantelé des cellules dormantes. Lundi, le directeur de la SG, Abbas Ibrahim, avait confirmé des informations ayant filtré sur un projet d'attentat terroriste contre l'aéroport international de Beyrouth (AIB).


Trois Libanais, accusés d'être affiliés au groupe terroriste Etat islamique et d'avoir planifié des attaques contre les forces de l'ordre libanaises, ont été arrêtés par la Sûreté générale (SG). Ces trois hommes, âgés entre 20 et 24 ans, faisaient partie, selon un communiqué publié jeudi par la SG, d'une cellule dormante. Au cours de l'enquête, ils ont avoué avoir recruté...