Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

La commission des Télécoms appelle à maintenir le contrat liant l'Etat à Ogero

Réunion de la commission parlementaire des Télécoms, le 3 juin 2020. Photo Parlement libanais

La commission parlementaire des Télécommunications, qui s'est réuni ce mercredi au Parlement, a demandé au ministre des Télécoms, Talal Hawat, de maintenir le contrat liant l'Etat à l'opérateur public de téléphonie et d'internet fixe Ogero tel qu'il a été conclu en 2019, a indiqué le président de la commission, le député Hussein Hajj Hassan.

En parallèle de la séance, des manifestants se sont rassemblés devant le ministère des Télécommunications pour réclamer la restitution à l'Etat du secteur des télécoms géré par les compagnies privées et protester contre le gaspillage dans ce secteur. Les Télécoms sont, depuis le début du mouvement de révolte le 17 octobre 2019, dans le collimateur des manifestants, qui estiment que ce secteur est l'un des plus corrompus du pays.

Le mois dernier, le gouvernement a approuvé la récupération provisoire par l’État des deux réseaux de téléphonie mobile Mic 1 et Mic 2 opérés jusque-là par l’Egyptien Orascom depuis 2009 pour Alfa, et le Koweïtien Zain depuis 2004 pour Touch. Leurs contrats, unilatéralement prorogés par l’État depuis fin 2015, étaient arrivés à expiration le 31 décembre dernier. Sur ce plan, M. Hajj Hassan a indiqué que la composition des conseils d'administration des deux sociétés qui géreront les deux réseaux mobiles sera annoncée "dans les prochaines heures".



La commission parlementaire des Télécommunications, qui s'est réuni ce mercredi au Parlement, a demandé au ministre des Télécoms, Talal Hawat, de maintenir le contrat liant l'Etat à l'opérateur public de téléphonie et d'internet fixe Ogero tel qu'il a été conclu en 2019, a indiqué le président de la commission, le député Hussein Hajj Hassan.En parallèle de la séance, des...