Liban

Tarifs et pénurie de mazout : les propriétaires de générateurs déposent une note d'information devant le parquet

Photo d'archives ANI

Le président du rassemblement des propriétaires de générateurs privés, Abdo Saadé, a déposé lundi matin une note d'informations devant le parquet financier, concernant d'une part la pénurie de mazout livré pour le fonctionnement des générateurs et, d'autre part, l'établissement des tarifs imposés par le ministère de l'Energie. 

Lors du dépôt de cette plainte, le responsable de ce secteur a souligné qu'il effectuait cette procédure "par mesure de transparence". "Nous voulons savoir qui profite du mazout qui nous est destiné", a-t-il indiqué, affirmant par ailleurs que les propriétaires de générateurs "ont le droit" de savoir comment le ministère de l'Energie fixe les tarifs au KWh. 

Pour les factures du mois de mai, les propriétaires de générateurs privés doivent facturer 330 livres libanaises le kilowattheure fourni à leurs clients pendant les heures de coupure, une augmentation par rapport au prix de 293 livres qui avait été fixé pour avril. Ce tarif se base notamment sur le prix du mazout au cours de la période concernée. 

Les propriétaires de générateurs ont manifesté à plusieurs reprises ces derniers jours pour demander une augmentation des tarifs fixés par le ministère. Ils affirment être lésés en raison de l’importante dépréciation de la livre libanaise par rapport au dollar, qui impacte entre autres leur capacité à acheter des pièces de rechange pour leurs générateurs.


Le président du rassemblement des propriétaires de générateurs privés, Abdo Saadé, a déposé lundi matin une note d'informations devant le parquet financier, concernant d'une part la pénurie de mazout livré pour le fonctionnement des générateurs et, d'autre part, l'établissement des tarifs imposés par le ministère de l'Energie. 

Lors du dépôt de cette plainte, le...