Rechercher
Rechercher

Afghanistan

Nouvelle journée calme malgré la fin du cessez-le-feu

L’Afghanistan semblait vivre une nouvelle journée calme hier, aucun incident n’ayant été rapporté, au lendemain du terme du cessez-le-feu de trois jours décrété par les talibans, qui n’ont pour l’instant pas annoncé s’ils le prolongeaient ou non. Après une nuit de mardi à mercredi sans anicroche notable, la journée s’est poursuivie sur des bases identiques : depuis quatre jours, l’Afghanistan connaît un répit dans ses combats, d’autant plus notable que les violences avaient connu une forte recrudescence. Mais alors que les autorités afghanes ont libéré mardi 900 prisonniers talibans, après en avoir relâché cent la veille, dans l’espoir d’aboutir à une reconduction du cessez-le-feu, ceux-ci n’ont officiellement toujours pas fait connaître leur position sur le sujet. « La libération de 900 prisonniers par l’autre camp est un bon progrès. L’émirat islamique relâchera bientôt un nombre significatif de prisonniers », a commenté mardi soir Suhail Shaheen, un porte-parole des talibans, en se référant au nom qu’ils avaient donné à l’Afghanistan quand ils contrôlaient le pays, de 1996 à 2001. Ces libérations réciproques de prisonniers sont prévues par un accord signé le 29 février à Doha entre Washington et les talibans, mais non ratifié par Kaboul.


L’Afghanistan semblait vivre une nouvelle journée calme hier, aucun incident n’ayant été rapporté, au lendemain du terme du cessez-le-feu de trois jours décrété par les talibans, qui n’ont pour l’instant pas annoncé s’ils le prolongeaient ou non. Après une nuit de mardi à mercredi sans anicroche notable, la journée s’est poursuivie sur des bases identiques : depuis...

commentaires (0)

Commentaires (0)