Rechercher
Rechercher

Liban

Frangié : Une période terrible et difficile se profile à l'horizon

Le chef du courant des Marada, Sleiman Frangié. Photo Ani

Le chef des Marada, Sleiman Frangié, a affirmé mardi qu'une "période terrible et difficile" attend le Liban, confronté à sa plus grave crise économique, financière et sociale depuis la fin de la guerre civile, il y a 30 ans.

"Une nouvelle période terrible et difficile pour le pays se profile à l'horizon. Cette période appelle patience, force, sang-froid et foi. Le peuple doit croire en sa force et en l'avenir de son pays. Ensuite, il n'y aura plus de place pour les imposteurs. L’histoire n'épargnera personne", a écrit M. Frangié sur Twitter.

Face à la crise, aggravée par la pandémie de coronavirus, la rue s'est à nouveau enflammée ces derniers jours. Un jeune homme blessé hier soir par balle lors d'une manifestation qui a dégénéré en affrontements avec l'armée à Tripoli, au Liban-Nord, est décédé dans la nuit des suites de ses blessures, alors que près d'une quarantaine de personnes, manifestants et militaires, ont été blessés.



Le chef des Marada, Sleiman Frangié, a affirmé mardi qu'une "période terrible et difficile" attend le Liban, confronté à sa plus grave crise économique, financière et sociale depuis la fin de la guerre civile, il y a 30 ans.

"Une nouvelle période terrible et difficile pour le pays se profile à l'horizon. Cette période appelle patience, force, sang-froid et foi. Le peuple doit...