Dernières Infos

Russie: "conséquences dévastatrices" si le coronavirus s'étend aux prisons, prévient une ONG

Photo REUTERS/Maxim Shemetov

Amnesty International s'est alarmé mardi des "conséquences dévastatrices" qu'aurait une épidémie de Covid-19 dans les prisons russes, appelant les autorités à réduire le nombre de détenus, notamment ceux qui sont dans l'attente de leur procès.

Avant elle, l'organisation Human Rights Watch avait aussi pointé du doigt la semaine dernière la surpopulation carcérale en Russie comme un problème majeur en cas d'épidémie du nouveau coronavirus.

"Si les autorités ne mettent pas en oeuvre des mesures de protection urgentes, la pandémie de Covid-19 pourrait frapper les prisons russes avec des conséquences dévastatrices", a prévenu dans un communiqué Natalia Priloutskaïa, chercheuse d'Amnesty International pour la Russie.

Selon elle, "l'état actuel du système pénitentiaire russe (...) expose les prisonniers à un plus grand risque de maladies infectieuses", la chercheuse citant "la surpopulation, de mauvaises ventilations, des soins et des installations sanitaires inadéquates".

Selon Amnesty International, 9.000 des 519.600 détenus russes sont des hommes de plus de 60 ans, particulièrement menacés par le virus. L'ONG dénonce le fait qu'en outre "presque 97.000 prisonniers sont dans des centres de détention provisoire, où les conditions sont plus dangereuses, notamment en raison de la surpopulation".

L'ONG appelle les autorités russes "à considérer des moyens de réduire la population carcérale de Russie".

Selon le dernier bilan officiel, la Russie compte 2.237 cas avérés de coronavirus et 17 morts, 500 contaminations et huit décès ayant été recensés lors des dernières 24 heures, un record jusqu'à présent.


Amnesty International s'est alarmé mardi des "conséquences dévastatrices" qu'aurait une épidémie de Covid-19 dans les prisons russes, appelant les autorités à réduire le nombre de détenus, notamment ceux qui sont dans l'attente de leur procès.

Avant elle, l'organisation Human Rights Watch avait aussi pointé du doigt la semaine dernière la surpopulation carcérale en Russie...