Dernières Infos

Chine: le bac reporté d'un mois à cause du Covid-19

Photo AFP / WANG ZHAO

La Chine a annoncé mardi que les épreuves du baccalauréat se tiendraient finalement début juillet, au lieu de juin habituellement, mettant fin à des mois d'incertitude en raison de l'épidémie de Covid-19.

Avec quelque 10 millions d'élèves qui planchent en moyenne chaque année, le "gaokao" est considéré comme le plus grand examen du monde. Sélectif, il s'agit d'un concours, dont la note détermine l'accès ou non à l'université. Les meilleurs candidats accèdent aux établissements les plus prestigieux.

Signe d'un retour progressif à la normale en Chine, les épreuves ont été définitivement fixées aux 7 et 8 juillet, a indiqué le ministère de l'Education dans un communiqué publié sur son site internet.
Cette décision intervient alors que les écoles et les universités sont fermées depuis l'explosion de l'épidémie en janvier dans le pays.
La province centrale du Hubei (centre), où le nouveau coronavirus est apparu fin 2019, ainsi que la capitale Pékin pourront toutefois prévoir des dates d'examen différentes "en fonction de la situation épidémique locale", selon le ministère. 

Le Covid-19 a contaminé plus de 81.500 personnes en Chine, dont 3.305 mortellement. La plupart des cas ont été enregistrés dans le Hubei. Si le nombre de nouvelles contaminations locales est désormais quasi-nul, des dizaines de cas importés sont encore recensés chaque jour, notamment à Pékin.


La Chine a annoncé mardi que les épreuves du baccalauréat se tiendraient finalement début juillet, au lieu de juin habituellement, mettant fin à des mois d'incertitude en raison de l'épidémie de Covid-19.

Avec quelque 10 millions d'élèves qui planchent en moyenne chaque année, le "gaokao" est considéré comme le plus grand examen du monde. Sélectif, il s'agit d'un...