Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Israël revendique des frappes aériennes contre le Jihad Islamique en Syrie

L'armée israélienne a revendiqué lundi une série de frappes aériennes contre, selon elle, des positions du Jihad Islamique en Syrie après un tir de barrage de roquettes par ce groupe islamiste armé depuis Gaza qui a en entraîné la fermeture d'écoles dans le sud d'Israël. "En représailles (à ces tirs de roquettes), des avions de combat de l'armée israélienne ont bombardé des cibles du Jihad Islamique au sud de Damas", a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.

Les forces israéliennes sont souvent accusées par les autorités à Damas de mener des frappes en Syrie, mais elles revendiquent rarement des bombardements chez son voisin.
Les forces israéliennes ont précisé avoir frappé un site où, selon elle, le Jihad Islamique "développe" de l'armement qu'il utilise en Syrie et aussi dans la bande de Gaza, enclave palestinienne de deux millions d'habitants sous blocus d'Israël depuis 2007.
L'avion israélienne a aussi bombardé dans la nuit de lundi à dimanche des positions du Jihad Islamique à Gaza, où les autorités locales ont fait état de blessés.

Ces frappes nocturnes interviennent au terme d'une journée tendue à Gaza, alors que l'armée israélienne a tiré sur deux combattants qui préparaient une attaque le long de la barrière séparant Israël de cette bande de terre contrôlée par les islamistes du Hamas. Le Hamas bénéficie depuis près d'un an d'un accord de trêve avec l'Etat hébreu contrairement au Jihad Islamique, considéré comme le deuxième plus important groupe islamiste armé de la bande de Gaza.
L'armée israélienne avait indiqué dimanche matin avoir ouvert le feu sur "deux terroristes" qui "tentaient de placer un engin explosif à proximité" de la barrière séparant la bande de Gaza d'Israël, côté palestinien. Dans la foulée, "un bulldozer de l'armée a récupéré le corps de l'un des assaillants", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'armée.
Et selon un journaliste de l'AFP sur place, des Palestiniens se sont approchés pour tenter de récupérer la dépouille de l'assaillant présumé avant qu'un bulldozer ne s'approche, ramasse le corps inerte et retourne en direction de la barrière frontalière. Une vidéo de l'incident, authentifiée par l'AFP, circulait d'ailleurs en boucle dimanche sur les réseaux sociaux palestiniens.

bur-gl/ob

L'armée israélienne a revendiqué lundi une série de frappes aériennes contre, selon elle, des positions du Jihad Islamique en Syrie après un tir de barrage de roquettes par ce groupe islamiste armé depuis Gaza qui a en entraîné la fermeture d'écoles dans le sud d'Israël. "En représailles (à ces tirs de roquettes), des avions de combat de l'armée israélienne ont bombardé des...