Liban

Sit-ins contre la corruption devant le ministère des Travaux publics et un bâtiment des Télécoms

Plusieurs sit-ins ont été organisés vendredi contre la corruption dans les administrations publiques, notamment devant le ministère des Travaux publics et un bâtiment du ministère des Télécommunications à Hadath. 

Sous le titre "le bâtiment Kassabian, source de gaspillage du ministère des télécoms", quelques dizaines de personnes se sont rassemblées dans le quartier dit de "Galerie Semaan" à Hadath, au sud de Beyrouth. Les manifestants ont critiqué le fait que ce bâtiment est loué par l'Etat depuis 2012 afin d'y installer des bureaux de la société koweïtienne Zain (qui gère le réseau de téléphonie mobile Touch), mais il reste abandonné. "Nous payons des taxes qui servent à payer le gaspillage des administrations publiques", a lancé une manifestante, selon des images de la chaîne de télévision locale LBC. 

Au sud-est de Beyrouth, dans le quartier de Fayadiyé, des protestataires se sont mobilisés devant le ministère des Travaux publics afin de manifester contre l'exploitation illégale des biens-fonds maritimes. 

Depuis le 17 octobre, les manifestants libanais se mobilisent contre la corruption et l'incompétence de la classe dirigeante, dont elle réclame le départ de tous les responsables. 


Plusieurs sit-ins ont été organisés vendredi contre la corruption dans les administrations publiques, notamment devant le ministère des Travaux publics et un bâtiment du ministère des Télécommunications à Hadath. 

Sous le titre "le bâtiment Kassabian, source de gaspillage du ministère des télécoms", quelques dizaines de personnes se sont rassemblées dans le quartier...