Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Proche-Orient : Macron s'interroge sur le plan de paix américain


Le président français, Emmanuel Macron, à l'Elysée, à Paris, le 15 janvier 2020. Photo Yoan Valat/Pool via REUTERS

Attendu en Israël et dans les territoires palestiniens la semaine prochaine, Emmanuel Macron a déclaré mercredi que la France n'avait pas l'intention de "multiplier" les plans de paix tout en indiquant ne pas avoir vu à ce stade "la couleur" du plan américain.

"Le processus de paix au Proche-Orient n'existe que si les acteurs en ont envie et que les conditions existent", a déclaré le chef de l'Etat français à des journalistes lors des vœux à la presse à l'Elysée. "Je ne vais pas arriver en disant 'ceci est un plan de paix', ce serait voué à l'échec", a-t-il souligné. "Je vais discuter avec les acteurs, je vais voir les conditions. La France évidemment a toujours eu un rôle à jouer, je ne crois pas que nous soyons absents des débats de la région mais ce rôle ne peut pas être de plaquer - malgré les acteurs - quelque chose que ce soit." "Parce que le plan dont vous parlez (le plan américain-NDL), je n'en ai toujours pas vu la couleur", a-t-il ajouté. "Je verrai les dirigeants israéliens et palestiniens la semaine prochaine, on avance pour voir s'il y a un chemin utile, je ne veux pas multiplier les plans pour le plaisir de dire 'on fait un plan'".


Attendu en Israël et dans les territoires palestiniens la semaine prochaine, Emmanuel Macron a déclaré mercredi que la France n'avait pas l'intention de "multiplier" les plans de paix tout en indiquant ne pas avoir vu à ce stade "la couleur" du plan américain."Le processus de paix au Proche-Orient n'existe que si les acteurs en ont envie et que les conditions existent", a déclaré le chef...